500 million pour les hommes politiques Zéro franc pour le peuple: le Pont de BOUVÉLÈME dans la préfecture de Sotouboua donne de quoi se révolter.

AccueilSociale

500 million pour les hommes politiques Zéro franc pour le peuple: le Pont de BOUVÉLÈME dans la préfecture de Sotouboua donne de quoi se révolter.

Le village de BOUVÉLÈME est situé à 15 Km de Sotouboua, une localité isolée de toutes les réalités économiques dû à l'état défectueux du pont qui

VISITE D’ENTREPRISE DE L’INSTITUT DE FORMATION ET D’APPUI PROFESSIONNEL (IFAP) AU PORT AUTONOME DE LOMÉ
La JCI-Togo lance officiellement son projet et programmes 2021 pour détecter les meilleurs jeunes togolais dont les actions vont positivement impacté les communautés.
FACE AU PANEL: LE RÔLE DES DIFFÉRENTS ACTEURS IMPLIQUES SUR L’ENCADREMENT DES MANIFESTATIONS ET RÉUNIONS PUBLIQUES PACIFIQUES AU TOGO

Le village de BOUVÉLÈME est situé à 15 Km de Sotouboua, une localité isolée de toutes les réalités économiques dû à l’état défectueux du pont qui serait fait au temps des allemands. La population de ce village est carrément oubliée et semble être coupée du reste du Togo.


Le pire qui serait difficile à croire c’est que, très prochainement et plus précisément en février, l’on assistera aux cortèges de véhicules des hommes politiques qui iront prêcher la bonne nouvelle basée sur le mensonge et des promesses Fallacieuses.
« Si notre pont n’est pas fait, nous n’accepterons jamais un candidat à l’élection présidentielle venir chez nous, d’ailleurs, par quel moyen viendra t-il, puisque la route est coupée en deux par le pont » nous a lancé un riverain au micro de notre rédaction.


« Comme le pont est coupé, les populations doivent contourner avant de rallier Sotouboa. Le contournement fait une distance d’environ 35 Km » continua t-il Comment peut-on comprendre une telle situation ? Pourquoi les autorités ne réagissent-elles pas face à de telles situations urgentes et prioritaires?

Selon nos investigations, des promesses de rénovations de ce pont seraient faites à ces populations à chaque veille des élections jusqu’à ce jour, Mais hélas !

Pour le moment, les populations de Bouvélème n’ont que leurs yeux pour pleurer et attendent un messi pour leur sauver.

Source: Vox poplui N 115 du 24 décembre

error: Le contenu est protégé !!