Affaire de revenant au Gbololande: le Falilande réagit

AccueilSociale

Affaire de revenant au Gbololande: le Falilande réagit

Plusieurs revenants ont défilé ce dimanche au Falilande suite à l'arrestation de leur homologue gbololandais par les forces du mal. Une déclaration a

[Enquête] Togo/Trafic illicite du Fuel, un commerce juteux aux conséquences lourdes
Covid-19 /CAF : Report des demi-finales des interclubs et les qualifications féminines
J.M.L.P, l’Observatoire Togolais des Médias dresse le rapport sur l’état de la presse au Togo sous le Thème: « Le journalisme sans crainte ni complaisance »

Plusieurs revenants ont défilé ce dimanche au Falilande suite à l’arrestation de leur homologue gbololandais par les forces du mal. Une déclaration a été lue à la fin de la marche pour exiger la libération du camarade revenant.
Sinon, sinon… Réponses: Pardon cher ami, les revenants falilandais n’ont qu’à venir vite. Ici les éléments des forces de l’ordre nous dominent, nous
piétinent et nous briment trop. Toi-même tu as vu comment ils ont saisi et jeté dans une voiture le seul revenant encore vivant au Togo. Dommage!

Ce n’est pas nouveau
Histoire de revenant, ce n’est rien de nouveau au Falilande. Nous vivons en parfaite harmonie avec nos revenants. Un bus en direction du Gbololande a fait dernièrement un accident sur la nationale présidentielle. Du chauffeur jusqu’aux passagers, tous étaient morts depuis des années, et ils avaient sur eux leur certificat de décès. Cette fois-ci, ils ne sont pas morts, ils sont
décédés. Réponses: Nous espérons qu’après leur décès, eux tous arriveront à destination dans leur Gbololande natal, en très bonne santé. Nous avons
préparé du dèguè pour les accueillir. Demande-leur s’ils veulent ça glacé.


Il a tenu toutes ses promesses électorales
Moins d’un an après sa réélection, il a atomisé l’économie du pays, détourné des milliards et placé le pays au centre d’un réseau de trafic de drogue. Il a
recruté tout son village dans l’administration. Il a inauguré des enclos et des caniveaux, subventionné des bordels, créé des débits d’alcool. Un président
falilandais est à vendre, s’il vous plait. Réponses: Nous voudrions bien acheter votre président, mais il risque de s’ennuyer. Il va atomiser quoi ici ? Notre président gbololandais lui-même a déjà tout
atomisé!


Falilande cherche président
Ce n’est pas une association qui cherche un président, c’est un pays. Le candidat doit être fils d’un papagénéral- président, avoir un Bac série dictature, être titulaire d’une licence en mauvaise gouvernance et d’un
master en fraude électorale. Avoir la nationalité gbololandaise serait un atout. Réponses: Cher ami, nous avons un candidat qui a ce profil et remplit
toutes les conditions que vous avez mentionnées. Mais la personne est un sourd-muet. On peut l’envoyer quand même ? Sinon, il est bon hein!
On s’en fout, nous on vole Ici au Falilande, la devise nationale est: «Je vole, nous volons pour l’Etat». Et tout le monde vole. Le président vole un peu, les ministres volent un peu, les directeurs volent un peu, les parents volent un peu, les enfants volent le reste. C’est ainsi, et nul ne peut y changer quoi
que ce soit. Réponses: Tu te trompes, mon cher ami.


Chez nous au Gbololande, on est arrivé à changer quelque chose à ça. Une petite minorité vole tout et puis les autres n’ont plus rien à voler. Donc on peut changer les choses en empêchant que chacun trouve quelque chose à voler.


Une revendication légitime
Face à la décision du ministre de mettre les élèves un par banc au cours des examens pour cause de Coronavirus, l’association des élèves tarés a
énergiquement réagi en dénonçant cette mesure visant à empêcher leur réussite. Les membres de cette association qui regroupe la quasi-totalité des élèves falilandais exigent d’être à 3 ou 4 par banc. Réponses: Tchalé, on dirait que vos tarés-là ne sont pas bien tarés. Sinon comment ils ont su qu’ils doivent être 4 par banc pour pouvoir réussir. En tout cas chez nous
au Gbololande, pour mieux réussir avec 70% des électeurs, nous préférons être seul dans les bureaux de vol.


Problème de lavage des mains
Décidément, on aura tout vu. Le plus grand lycée du Falilande dispose d’un seul dispositif de lavage des mains. Du coup, après la cérémonie de montée des couleurs, les élèves passent le reste de la journée à se laver les mains. Ils sont 120 par classe, il y a 8 classes et le ministre a été bien clair: il faut veiller à ce que les élèves prennent le temps de se laver correctement les
mains. Réponses: Le problème, c’est que certains risquent de ne pas se laver les mains avant de repartir à la maison à 17h.


Et ce lavage des mains!
Devant le service d’Hygiène falilandais se trouve le dispositif de lavage des mains dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Mais voilà, il y a de l’eau mais pas de savon. De l’autre côté de la route, en face du service
d’Hygiène, il y a le bureau de poste. Là-bas, il y a le savon mais pas d’eau. Réponses: Les Africains ne sont pas solidaires, sinon la poste va donner un
morceau de savon au service d’Hygiène et le service d’Hygiène va donner un peu d’eau à la poste. C’est tout. En tout cas, nous les Gbololandais, c’est
comme ça que nous faisons.


La fête a eu lieu et puis…
La nouvelle a fait le tour du marché à une vitesse éclaire. Enfin, Dieu a eu pitié de nous et il a répondu à nos prières. C’est la fin de notre misère. Le président est atteint de Coronavirus. Dans 14 jours, nous irons danser
sur sa tombe. Il sera bientôt Nukuruziza deuxième. Qui a dit que Dieu n’est pas grand? Il sait délivrer Son peuple des mains du président. Réponses: Mon ami, il y a 24 heures dans une journée. 24 heures multipliées par
14, ça fait 336. Tu sais tout ce qu’un président africain peut gâter en 336 heures avant de mourir? Reste là-bas!

error: Le contenu est protégé !!