Affaire des promoteurs des établissements privés du Togo: Le MMLK écrit à la première ministre Mme Victoire Tomegah Dogbé

AccueilSociale

Affaire des promoteurs des établissements privés du Togo: Le MMLK écrit à la première ministre Mme Victoire Tomegah Dogbé

Prof Dodzi Komla Kokoroko hausse le ton face aux promoteurs d’établissements privés. Certains de ces promoteurs auraient refusé de faire parvenir leu

« Journée internationale des femmes »: Lettre ouverte aux femmes Par Mme Maryse Mawutowou QUASHIE
Kpélé-Tsavié: Un village, deux chefs.
Déclaration finale du Forum Citoyen National des Forces Vives « Espérance pour le Togo »

Prof Dodzi Komla Kokoroko hausse le ton face aux promoteurs d’établissements privés. Certains de ces promoteurs auraient refusé de faire parvenir leur permis de construire et les caractéristiques techniques des bâtiments au ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Ils s’exposent ainsi à des sanctions s’ils ne s’exécutent pas d’ici à fin janvier.

Le MMLK après avoir échangé avec les promoteurs d’établissements scolaires privés fait remarquer la complexité et la délicatesse des conditions à fournir par ces derniers pour établir le permis de construire et auxquelles ils sont loin de satisfaire. Le premier responsable du MMLK, Pasteur Edoh Komi envoie une lettre à la première ministre Mme Victoire Tomegah Dogbé.

Voici l’intégralité se la lettre ci-dessous :

Lomé, le 24 janvier 2023 Excellence Madame le Premier Ministre

Objet : Plaidoyer pour la cause des promoteurs d’établissements privés au Togo

Excellence Madame le Premier Ministre,

Par la présente, je viens très respectueusement porter la voix des promoteurs d’établissements privés par rapport à la note de service N° 222/2022/MEPSTA/CAB/SG du 17 octobre 2022 relative à la construction dans les établissements scolaires privés dont la plupart auraient choisi l’option bénéfique de construire leurs bâtiments en mode rez-de-chaussée et plus malheureusement ne répondraient aux normes selon la note du service.

A travers cette note, il est demandé aux promoteurs d’établissements scolaires privés de faire parvenir au cabinet du ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, par voie hiérarchique dans un délai de 15 jours (4 novembre 2022) le permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments. Passé ce délai, les services techniques du ministère, ont fait observer que des promoteurs d’établissements scolaires privés n’ont pas encore fait parvenir les pièces exigées. En conséquence, une relance fut introduite immédiatement dans une note circulaire N° 22 du 16 janvier 2023 rappelant aux promoteurs la mise à disposition du permis de construire et des caractéristiques techniques des bâtiments en rez-de-chaussée et plus jusqu’au 31 janvier, délai de rigueur.

Le Mouvement Martin Luther King est conscient des préoccupations du ministère dont le but est de s’assurer que les bâtiments scolaires en mode rez-de-chaussée et plus, construits dans les écoles privées, répondent aux normes requises qui garantissent la sécurité des apprenants. Toutefois, le MMLK après avoir échangé avec les promoteurs d’établissements scolaires privés fait remarquer la complexité et la délicatesse des conditions à fournir par ces derniers pour établir le permis de construire et auxquelles ils sont loin de satisfaire. Pour ce faire, le MMLK propose la mise en place d’une Commission de contrôle de l’état de construction des établissements scolaires afin de déterminer l’efficacité et la qualité de ces infrastructures et d’en faire les recommandations qui s’imposent.

Madame le Premier Ministre,

La contribution des établissements privés laïcs et confessionnels est non négligeable dans le système de l’éducation au Togo et il est souhaitable que cette situation soit traitée de manière durable, responsable et consensuelle sans victimes.

Dans cette dynamique souhaitée par le MMLK, votre implication s’avère indispensable afin de créer une convergence de vue entre le ministère et les promoteurs des établissements scolaires privés dont les liens de partenariat ont été toujours respectés et respectables.

Dans l’espoir que vous ne ménagerez aucun effort pour une suite favorable, veuillez croire Excellence Madame le Ministre, l’expression de notre haute considération.

MMLK / La voix des sans voix

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0