Affaire Sidiki Diabaté : après Kandia Kora, Djekoria Fanta et Oudy 1er, Petit Kandia à son tour demande pardon

AccueilInternational

Affaire Sidiki Diabaté : après Kandia Kora, Djekoria Fanta et Oudy 1er, Petit Kandia à son tour demande pardon

Depuis le début de cette histoire de violence conjugale entre l’artiste malien Sidiki Diabaté et Mariam Sow alias Mamacita, les artistes guinéens ava

Appelé « 2 PAC de Guinée », Grand P réagit et fait un rappel à l’ordre !
L’armée américaine pourrait bientôt prédire l’avenir grâce à sa nouvelle IA
Grand P à la reconquête de sa fiancée Eudoxie Yao dans le single « Amour »

Depuis le début de cette histoire de violence conjugale entre l’artiste malien Sidiki Diabaté et Mariam Sow alias Mamacita, les artistes guinéens avaient préféré garder le silence à ce sujet. Une approche, qui depuis un certain moment n’est plus du goût de certains artistes.

Ayant la saisie la complicité de cette histoire entre Sidiki Diabaté et Mamacita, quelques artistes guinéens, compte tenu de la virulence des commentaires de certains internautes concernant ce problème, ont tout de même pris leurs courages à deux mains pour donner leurs avis.

Il s’agit de Petit Kandia, qui vient s’ajouter au nom de Kandia Kora, Djekoria Fanta ou encore celui de Oudy 1er. Tous condamnent ce qui s’est passé, demande en fin de compte une clémence de la part des femmes envers leurs confrères artistes. Pour le dernier en date Petit Kandia, au nom de sa structure et de son personnel, il adresse un plaidoyer aux femmes du monde, notamment à la principale concernée Mamacita.

« Chaque jour est fait d’une nouvelle vie ou d’une nouvelle aventure, aujourd’hui c’est toi, demain un autre et après demain un autre ainsi va la vie, certes t’es seul dans cette situation physiquement mais moralement nous sommes avec toi nous sommes de cœur avec toi et sur ce au nom de la structure Kampony et à mon nom personnel nous demandons pardon à toutes les femmes du monde aux femmes d’Afrique et à celles de ma chère patrie la Guinée mais aussi et particulièrement à notre sœur Mamacita pour l’acte commis par notre frère Sidiki Diabaté nous sommes tous désolé́ de l’acte et nous nous en remettons au Bon Dieu »

« Sachons que tous ce qui nous arrive à été́ prédestiné́ par le tout-puissant Allah. »

Pour rappel, cette affaire a couté à Sidii Diabaté, sa nomination aux Afrimma 2020, au Primud 2020, et une suspension de son contrat avec le label Universal Music Africa., et pour l’heure est dans les  mains des autorités maliennes

error: Le contenu est protégé !!