Ambroise DAGNON: « Il est grand temps que cessent toutes ces humiliations régulièrement infligées aux journalistes togolais. »

AccueilInterview

Ambroise DAGNON: « Il est grand temps que cessent toutes ces humiliations régulièrement infligées aux journalistes togolais. »

Conférence de presse-bilan du Forum Togo-UE: Un rendez-vous à boycotter par l'ensemble de la presse privée togolaise Par une note publiée sur les r

JIFA 2021 : « Inclusion financière des femmes, défis et opportunités » Ouma Yana AWATE interpelle
La Loupe du Correcteur : Là où les gens ont pris des mesures concrètes face à l’inflation, Sani Yaya fait de l’esprit
La Loupe du Correcteur/Terrorisme face aux violences communautaires : cesser de souffler sur des braises

Conférence de presse-bilan du Forum Togo-UE: Un rendez-vous à boycotter par l’ensemble de la presse privée togolaise

Par une note publiée sur les réseaux sociaux ce mardi, le comité d’organisation du Forum Togo-UE invite « tous les journalistes de la presse nationale et internationale à une conférence de presse-bilan ce mercredi 19 juin 2019. C’est extraordinaire, ça! Tous les journalistes de la presse nationale, vous avez dit? Les mêmes journalistes à qui vous avez, il y a encore quelques jours, bloqué tout accès au somptueux Hotel du 2 Février qui a abrité les 13 et 14 juin, ce grand rendez-vous ? Les mêmes journalistes à qui vous rappeliez à cor et à cri que l’accréditation ne vallait pas automatiquement contrat de prestation, et qu’en conséquence, aucune facture ne saurait être acceptée après publication d’un reportage sur le forum, comme s’ils étaient des mendiants?

C’est inconcevable que, pour une rencontre d’une telle envergure (et c’est d’ailleurs toujours le cas), les journalistes togolais soient traités comme des moins que rien. Pendant ce temps, ce sont des mercenaires de la plume à qui les journalistes togolais n’ont rien à envier ni en termes de professionnalisme ni en termes de probité morale que vous logez dans des étoiles cinq étoiles sans oublier le sonnant et le trébuchant qui l’accompagnent, leur offrant ainsi à eux et à leurs copines un séjour paradisiaque.

Où sont-ils donc ces journalistes « pros » à l’heure du bilan? Pourquoi est-ce que les journalistes togolais doivent, eux, faire le bilan d’un forum auquel ils n’étaient pas invités ? Non, soyons cohérents: cette conférence de presse-bilan est plutôt destinée aux journalistes étrangers.

Après avoir dit toutes ces choses, j’invite tous les journalistes de la presse privée togolaise à boycotter solidairement cette conférence de presse qui au demeurant ne leur est pas destinée.

Malgré ses tares, la presse togolaise n’en demeure moins une presse qui mérite respect d’abord de la part des dirigeants de ce pays ensuite du grand public.

Il est grand temps que cessent toutes ces humiliations régulièrement infligées aux journalistes togolais.

Ambroise DAGNON

error: Le contenu est protégé !!