La société SAMARIA reprend ses travaux avec l’accord des riverains et responsables locaux .

AccueilSociale

La société SAMARIA reprend ses travaux avec l’accord des riverains et responsables locaux .

La société d’extraction de sable dans la localité de Dévégo doit reprendre ses activités à compter du 25 septembre si elle le veut. En tout cas, c’es

Délinquance et système d’arnaques: TIENS fait plus de victimes que la Covid-19 au Togo.
Travailleurs domestiques, ces souffre-douleurs laissés pour compte
Windows 10 : Récupérer vos fichiers supprimés, perdus ou corrompus !

La société d’extraction de sable dans la localité de Dévégo doit reprendre ses activités à compter du 25 septembre si elle le veut. En tout cas, c’est ce qu’a annoncé le Directeur général de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), Efanam Adadji le jeudi 25 septembre 2020 au cours d’une rencontre avec les autorités locales dudit village, les représentants des riverains et le représentant de SAMARIA devant la presse.

Il nous souvient qu’il a été réceptionné, des plaintes venant de certains riverains du village de Dévégo où la société Samaria s’est implanté depuis quelques mois. De ces plaintes, les travaux ont été suspendus par l’ANGE et la Direction générale des Mines afin d’analyser les risques d’une telle activités sur le vécu des populations. Après une visite de terrain et plusieurs jours de travaux en commission, les autorités trouvent judicieux de commun accord avec les riverains, de permettre à SAMARIA de reprendre les activités avec un cahier de charge bien défini.


Selon le directeur général de l’ANGE, « le ministre de l’Environnement n’a pas suspendu le certificat de conformité environnementale. Le ministre des Mines n’a pas suspendu le titre d’exploitation. Nous, techniciens qui suivons les travaux, nous avons voulu vérifier ces plaintes. C’est pour cela que nous avons suspendu les travaux et nous avons objectivement, fait le suivi de ces plaintes »


Parlant du redémarrage des activités de la société SAMARIA, le directeur de l’ANGE a rappelé que la majorité des plaintes formulées par les riverains, n’ont aucun lien avec les travaux de dragage à part le tarissement des puits, un problème auquel une proposition a été faite pour soulager un tant soit peu les peines des populations.


Pour le représentant du directeur de SAMARIA, Athanase Agbémadon, c’est une satisfaction totale puisque la société dit-il, a beaucoup de charges a réglé et que cette reprise d’activité ne fera que du bien.

De son côté, le chef du village de Devego Togbui Plassi Gagban IV a exprimé sa joie de revoir le drague sur l’eau cette fois-ci avec de nouvelles directives.

Le comité de suivi des riverains, le chef du village de Dévégo Togbui Gagban, et celui du quartier Novissi, Togbui Vimadjé Darrah ont également pris part à cette rencontre qui a statué sur la reprise des activités de la société SAMARIA.

En attendant les travaux de construction de forages dans le village qui va permettre aux riverains de disposer d’une eau potable, les activités iront bon train pour non seulement éviter l’inondation en cette saison de pluie mais aussi permettre à la municipalité de Golfe 6 de mieux fonctionner avec les redevances des taxes.

La rédaction

error: Le contenu est protégé !!