Ces morts gratuites dont sont coupables les autorités

AccueilDroit

Ces morts gratuites dont sont coupables les autorités

Ce n'est pas la première fois que nous attirons l'attention des autorités sur le danger qu'il y a à laisser les conducteurs de titans trainer leurs c

Arrestation des membres de la DMK/Le Mouvement En Aucun Cas: « Plusieurs années que M. Essolizam POYODI traîne dans la boue l’image et la crédibilité de la justice Togolaise. »
L’impunité, l’autre raison d’existence des gros bras « voyous »
MMLK / AFFAIRE DU TOGOLAIS ELANDE EYA EKUKA TUÉ EN TURQUIE : LE Mouvement Martin Luther King appelle la famille de la victime à exprimer son indignation lors de la visite prochaine du président Turc au Togo

Ce n’est pas la première fois que nous attirons l’attention des autorités sur le danger qu’il y a à laisser les conducteurs de titans trainer leurs conteneurs dans les rues du pays.

Le drame survenu la semaine dernière, où l’étudiante Colette Akou Ameganvi a trouvé la mort du fait d’un détachement d’un conteneur d’un camion semi-remorque, aurait pu être évité, si les autorités routières avaient eu à cœur la vie des usagers.

Des victimes de conteneurs détachés, des conducteurs de conteneurs non
attachés en ont toujours fait. Et malheureusement, cette jeune fille, et Dieu
sait s’il y en aura d’autres encore, est gratuitement partie. Ce n’est pas non
plus la première fois que nous alertons les autorités du mépris qu’il y a à laisser le 4ème lac sans garde-fous, sans lesquels drame sur drame ont déjà eu lieu. L’indifférence des autorités a encore une fois occasionné la mort gratuite d’un conducteur dont le véhicule n’aura trouvé aucune barrière
devant le sauver de la noyade gratuite.

Deux morts gratuites en l’espace de deux jours seulement, c’est beaucoup. Rien de bien grave pour les dirigeants. Serait-on dans un pays normal, on en arriverait à changement radical pour le bien des communautés. Ce n’est pas le fort du gouvernement Klassou dont les priorités n’ont d’égales que leur politique de comptoir exercée à longueur de mois. C’est assez de morts gratuites.

Source: Journal Le Correcteur

error: Le contenu est protégé !!