Chasse aux vendeurs de produits périmés dans les prochains jours.

AccueilSociale

Chasse aux vendeurs de produits périmés dans les prochains jours.

Les commerçants, vendeurs de produits périmés sur le marché togolais, encourent de graves sanctions. Elles peuvent être pécuniaires, pénales et diver

Avouer ses sentiments : « Depuis 9 ans, je suis éperdument amoureuse du chef de l’État »
Firmin Teko-Agbo: « Les Braqueurs, ils arrivent.. Ô secours ! Que se passe-t-il réellement, la Sécurité du Togo en panne ? »
Entre mépris des étudiants et manque de vision : L’UTB fidèle à ses méthodes moyenâgeuses.

Les commerçants, vendeurs de produits périmés sur le marché togolais, encourent de graves sanctions. Elles peuvent être pécuniaires, pénales et diverses à l’endroit de toutes ses personnes qui s’offrent à ce type de commerce.

En effet, il a été donné aux autorités togolaises de constater que des commerçants véreux falsifient la date de péremption de leurs produits afin de les commercialiser. Au regard de la loi portant organisation de la concurrence au Togo, le gouvernement entend sévir.

Les sanctions encourues par ces commerçants vont de 2 à 5 millions de francs CFA pour les pratiques anti-concurrentielles et de 50 mille à 2 millions de francs CFA pour les pratiques déloyales.

A en croire Gbadji Kokou Vignon, Chef division réglementations et contentieux à la direction du commerce intérieur et de la concurrence, « ces deux peines sont cumulatives et peuvent aller de 6 mois à 2 ans de prison », selon la loi.

Ainsi, ces commerçants d’articles périmés s’exposent à des amendes et peuvent même finir en prison ou seront contraints de fermer les locaux qui abritent leur activité, informe-t-on.

error: Le contenu est protégé !!