Chute du prix du pétrole sous la barre des 50 dollars: Le MMLK demande aux autorités Faire descendre les prix des produits pétroliers à la pompe au Togo

AccueilSociale

Chute du prix du pétrole sous la barre des 50 dollars: Le MMLK demande aux autorités Faire descendre les prix des produits pétroliers à la pompe au Togo

Le prix du baril de pétrole poursuit sa chute, atteignant ce 6 mars les 46,24 dollars, soit 4 dollars en dessous du prix de référence fixé par la Loi

J.M.L.P, l’Observatoire Togolais des Médias dresse le rapport sur l’état de la presse au Togo sous le Thème: « Le journalisme sans crainte ni complaisance »
Conférence de consensus : « Wake Up mind  » veut faire de la jeunesse Africaine sa priorité
TTI/Catégorie MEILLEURE FEMME MANAGER DE L’ANNÉE: Mme Abiré KAZI quelqu’une qui réponde à tous vos critères

Le prix du baril de pétrole poursuit sa chute, atteignant ce 6 mars les 46,24 dollars, soit 4 dollars en dessous du prix de référence fixé par la Loi de Finances.

Le prix du pétrole continue de s’effondrer en réaction à l’échec des accords entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep+) et ses alliés producteurs, sur la baisse de production de 1,5 million de barils par jour.

En effet, le prix du pétrole brut a chuté ce vendredi 6 mars, en dessous du prix de référence fixé par la Loi de Finances 2020, qui est de 50 dollars le baril. Vers 19 heures, le baril du Brent, référence pour le pétrole algérien, a perdu 7,56% de sa valeur, atteignant ainsi les 46,24 dollars.

Face à cette situation délicate, le gouvernement de Faure Gnassingbé devra faire à des défis très difficiles et verra sa marge de manœuvre dont il dispose, considérablement réduite, notamment dans le volet relatif au financement du programmes figurant sur le plan de travail du nouvel exécutif qui tient les rênes du pays, raison pour laquelle le MMLK alerte la population à travers un communiqué qui circule sur les réseaux sociaux.

Voici le le communiqué:

Nécessité ABSOLUE de diminuer les prix des produits pétroliers à la pompe au Togo

L’on se rappelle du 19 mars 2019 , date de la dernière augmentation des produits pétroliers motivée , selon le gouvernement par une légère flambée du prix du baril à l’international . Alors qu’à la même période , la Banque Mondiale a évoqué la chute du prix du baril dû à des facteurs de la production excessive du pétrole même dans les pays non membres de l’OPEP. Selon la Banque Mondiale , de 2019 à 2020 , il était indispensable que les produits pétroliers connaissent une révision à la baisse des prix à la pompe . Malheureusement ,rien n’est fait au Togo où les prix sont toujours restés inchangés. Pire de nos jours , le prix du baril a nettement chuté et est en dessous de 50 Dollars ,ce qui nécessite une diminution des produits pétroliers à la pompe . C’est un droit pour les consommateurs et rien ne justifie le maintien des prix actuels.


Par conséquent, le Mouvement Martin Luther King demande instamment la révision à la baisse des prix des produits pétroliers à la pompe en rapport à la chute indéniable du prix du baril à l’international.

Lomé ,le 8 mars 2020

MMLK / La voix des Sans voix .

error: Le contenu est protégé !!