Coronavirus : L’artiste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19

AccueilSanté

Coronavirus : L’artiste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19

Manu Dibango est mort. La famille du chanteur et saxophoniste a annoncé, mardi 24 mars, son décès des suites du Covid-19, la maladie proquée par le

Soprano: Hospitalisé après des suspicions de coronavirus, le père du chanteur est décédé aux Comores.
Faire l’amour rend plus heureux et améliore la santé, voici pourquoi…
Pénurie de sang dans les hôpitaux: Ange Gbetsogbe fait deux (2) propositions au gouvernement.

Manu Dibango est mort. La famille du chanteur et saxophoniste a annoncé, mardi 24 mars, son décès des suites du Covid-19, la maladie proquée par le coronavirus. « Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre ‘Papy Groove’, survenue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid-19 », a-t-elle déclaré.

Né le 12 décembre 1933 à Douala, au Cameroun, de son vrai nom Emmanuel N’Djoké Dibango, tout au long d’une longue et dense carrière, Manu Dibango a traîné sa haute silhouette et son large sourire reconnaissables entre mille sur les cinq continents. C’est en Europe qu’il a posé ses valises, s’installant en France à partir de 1949.

Activiste de l’abolition des frontières entre les genres musicaux, il a abordé de multiples styles, collaboré avec de grands musiciens africains comme Youssou N’Dour et Angélique Kidjo, des rock stars comme Peter Gabriel et Sting, des chanteurs français comme Serge Gainsbourg, Nino Ferrer ou Dick Rivers, des musiciens classiques, et bien sûr des gens du jazz comme Herbie Hancock, Bill Laswell ou, en France, le bassiste Jérôme Regard et le tubiste Didier Havet, rendant notamment hommage au saxophoniste américain Sidney Bechet dans un album en 2007. C’est auprès de son ami Francis Bebey, musicien et écrivain camerounais, que Manu Dibango a découvert le jazz dans les années 50.

Le 18 mars, la contamination de l’artiste avait été annoncée sur sa page Facebook. Mais ce communiqué nous donnait alors l’espoir que le solide colosse, qui avait traversé plus de 86 années de vie terrestre en conservant cette pêche inoxydable, surmonterait ce terrible coup dur. Cela n’aura pas été le cas. A cause des règles du confinement, « les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible », précise la famille dans son communiqué.

Géant de la musique africaine, Manu Dibango est la première personnalité à avoir succombé au Covid-19 en France.

Le dernier album de Manu Dibango, Balade en Saxo, date de 2013. Il avait également travaillé sur la bande originale du film d’animation Kirikou et les Bêtes Sauvages (2005).

Suite à ces nouvelles tragiques et ces pertes qui s’accumulent, on le répète, et jamais trop : restez chez vous !

error: Le contenu est protégé !!