Couvre-feu/Acte1: La dame Rachelle Kayi KOUEVI est-elle vraiment morte des bastonnades des forces de l’ordre ?

AccueilPolitique

Couvre-feu/Acte1: La dame Rachelle Kayi KOUEVI est-elle vraiment morte des bastonnades des forces de l’ordre ?

La dame Rachelle Kayi KOUEVI, résidant à Avépozo, revendeuse de bouillie à la place publique, communément appelé Hounko, a 40 ans. Rachelle est décéd

Nathaniel Olympio: « Qu’est-il réellement fait face à ce danger invisible qui demeure présent ? »
Commune Golfe 3: « L’innovation est l’essentielle à la croissance pour une évolution constante et rapide dans notre commune. »
Yawa Tségan ou l’art de la phraséologie

La dame Rachelle Kayi KOUEVI, résidant à Avépozo, revendeuse de bouillie à la place publique, communément appelé Hounko, a 40 ans. Rachelle est décédée le mardi 14 avril 2020 aux environs de 20h, laissant sa mère âgée de 80 ans environs et trois (3) enfants dont deux (2) filles et un (1) garçon. La dernière fille est née quelques jours seulement avant le décès de sa maman.

A travers les réseaux sociaux, notre Rédaction a appris qu’une femme enceinte a été battue la nuit du jeudi 09 avril 2020 lors du couvre-feu et est décédé et enterrée le mercredi 15 avril 2020, des suites de cette bastonnade.

La Rédaction de « Togo Actualités » ayant appris l’information, a bien voulu procéder aux vérifications, et ce vendredi 17 avril 2020, elle s’est rendue sur les lieux pour en savoir plus.

Voici la conversation entre la grande sœur de Rachelle et le reporter de notre Rédaction.

Togo Actualités: Bonjour Maman

Grand sœur de Rachelle: Bonjour soyez la bienvenue; qu’elle vent vous amène chez nous ce matin si tôt chez nous « Zozo yélé loooo »

Togo Actualités: Comme la tradition de chez nous l’exige nous sommes venus vous dire « Babadé Mawu n’to lafa ako nami ». Au faite nous sommes des journalistes qui cherchent à faire la lumière sur les faits pour ne pas servirent de n’importe quoi à la population. Et bien nous avions appris la disparition d’une femme qui s’appelle Rachelle, ce matin nous sommes venus vérifier si l’information qui circule est vraie ou fausse.

Grand sœur de Rachelle: Merci d’abord pour le déplacement et vos compassions et condoléances envers nous et notre famille. Je suis la sœur de Rachelle, mais moi je ne suis pas à Lomé, je suis au Bénin. Mais pour commencer j’aimerais vous dire que l’information qui circule sur les réseaux sociaux n’est pas vraie. C’est ma tante qui est assise ici, qui m’avait appelé depuis ici que Rachelle ne va pas bien, qu’elle est à l’hôpital. J’avais demandé à savoir ce qu’elle a et la tente m’a raconté ce qui s’est passé la nuit du jeudi 09 avril 2020. Elle m’a dit que ma sœur avait préparé la bouillie pour aller vendre au bord de la route à la place publique, et le marie d’une cousine l’a aidé a transporté la bouillie jusqu’à la place publique, et il le disait que c’est juste 45 min que tu ferras ici car il va bientôt sonner 20h.

Vers 20h25min, Rachelle est revenue à la maison et elle racontait à notre maman : « Lorsque les soldats arrivaient, avec la peur j’avais voulu courir, mais je suis tombée sur le ventre. Le soldat a voulu me bastonné, mais lorsque j’avais crié je suis enceinte, le soldat m’a aidé à se relever du sol et il était parti. Une précision Rachelle était enceinte de 7 mois environs.

Togo Actualités: Et après qu’est-ce-qui a causé la mort à Rachelle ?

Grand sœur de Rachelle : Samedi le 11 avril 2020, selon ce que ma tente m’avait dit, Rachelle a commencé à saigner. Ceux qui sont ici l’ont amené dans un centre de santé avant mon arrivée à Lomé. A mon arrivée, je me suis rendu au centre de santé. Dimanche 12 avril, le cas de Rachelle s’est un peu aggravé et elle a fait une fausse couche. Elle a donné naissance à une fille. Lundi 13 avril 2020, elle se sentait un peu mieux. Mardi 14 avril, nous étions rentrés pour préparer et ramener au centre de santé, mais sa fille aînée était avec elle. Vers 20h, le médecin nous appelle de venir, arrivé Rachelle était sur le sol dans le sable par terre. Le médecin nous avait informé que Rachelle était sortie pour faire ses besoins dans les toilettes, à sa sortie elle ne pouvait plus marcher. C’est comme ça que ma sœur Rachelle nous a quittés. Rachelle était ramenée à la maison, mais ce mardi nuit et elle a été enterrée le mercredi. Voilà ce qui s’est exactement passé.

Togo Actualités: Avec certitude, le soldat n’a pas fait de violence sur votre sœur Rachelle vous dites ?

Grand sœur de Rachelle: Je vous le dis en âme et conscience que c’est ce que Rachelle même avait dit à notre maman quand elle était rentrée à la maison. Je ne sais pas pourquoi je vais mentir sur une telle chose.

Voilà ce que la famille (sœur) de la défunte  Rachelle Kayi KOUEVI a raconté à la Rédaction de « Togo Actualités »

Nous y reviendront …  

error: Le contenu est protégé !!