Covid-19 : Les femmes du marché d’Agbahonou sensibilisées sur l’observance des mesures barrières.

AccueilSociale

Covid-19 : Les femmes du marché d’Agbahonou sensibilisées sur l’observance des mesures barrières.

Au marché d’Agbadahonou, pas de relâchement dans l’observance des mesures barrières édictées par le gouvernement. C’est le message passé par l’associ

Conditions de détention carcérale exécrables : Un mois après l’Examen périodique universel, le pouvoir de Faure montre son vrai visage
CE1 B de l’EPP Ségbé en mauvaise posture : La Directrice d’école et le Maire du Golfe 7 dans le déni.
Exploitation du phosphate et expropriations des terres à Sagonou (Zio) : Les populations rejettent les propositions unilatérales et posent leurs conditions


Au marché d’Agbadahonou, pas de relâchement dans l’observance des mesures barrières édictées par le gouvernement. C’est le message passé par l’association Solidarité pour l’Epanouissement des Femmes Commerçantes du Togo (SEFECTO) à ses membres lors de leur rencontre mensuel ce 11 août 2020.


A travers une sensibilisation appuyée par le ministère de l’action sociale, de l’alphabétisation et de la promotion féminine, un rappel a été fait aux bonnes dames dudit marché sur l’importance du lavage des mains et du port des bavettes.
« Il y a eu relâchement dans l’observance des mesures ces derniers temps. Et l’adoption des bavettes au niveau des mentons lors des discussions devient une habitude dans nos marchés. C’est une pratique dangereuse que nous devons abandonner si nous voulons vraiment dire stop à la covid19 » a lancé Aflimba JOHNSON COMLAN CATARIA, présidente de SEFECTO.


A en croire Mme la présidente, même si les premières responsables de l’association ne cessent de marteler les messages de sensibilisation auprès des femmes commerçantes, le rappel à l’ordre du ministère sera un grand appui.


« Nous avons échangé avec les femmes sur les comportements à adopter auprès de leurs marchandises et le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement. La maladie est là et nous devons toutes apprendre à vivre avec elle » a fait savoir Julienne MELESSIKE, représentante du ministère de l’action sociale, de l’alphabétisation et de la promotion féminine.


Faisant d’une pierre deux coups, la représentante du ministère a profité de cette rencontre mensuelle de SEFECTO pour leur parler de la journée de la femme africaine. Les discussions ont tournées autour du thème « l’unité dans la diversité pour lutter contre le racisme et la covid19 en faveur de l’autonomisation des femmes ».


Pour Mme MELESSIKE, la femme commerçante fait partie intégrante des activités du ministère de l’action sociale, de l’alphabétisation et de la promotion féminine. « Nous mettons un accent particulier sur le bien-être des femmes qui sont mères, éducatrices et reproductrices. C’est pourquoi à chaque fois que l’opportunité se présente, nous serons à leurs côtés pour les sensibiliser et les former » a-t-elle conclu.

Jean de Dieu SOVON

error: Le contenu est protégé !!