Facebook alerte désormais les utilisateurs lorsqu’ils consultent de fausses informations

AccueilSociale

Facebook alerte désormais les utilisateurs lorsqu’ils consultent de fausses informations

Le réseau social a mis en place un système avertissant ses utilisateurs ayant consulté de fausses informations concernant le Covid-19. La lutte con

Et si les poches des uniformes des policiers étaient supprimées ?
A l’occasion de la journée mondiale des enseignantes: Tenons-nous aux cotés de nos enseignants !
Une grève annoncée : Du 30 novembre et 1er décembre 2022, une grève contre la gourmandise de l’employeur TOGOCOM

Le réseau social a mis en place un système avertissant ses utilisateurs ayant consulté de fausses informations concernant le Covid-19.

La lutte contre la désinformation est devenue le nouveau cheval de bataille de Facebook. Le réseau social, qui a déjà mis en place une section d’informations dédiée au Covid-19, affichée en haut du fil d’actualité chez tous les utilisateurs, passe aujourd’hui la seconde.

La plate-forme fait un nouveau pas en avant pour aider les utilisateurs à faire la différence entre les informations vérifiées et les fake news avérées à propos de la maladie. Facebook affiche désormais une alerte aux utilisateurs ayant consulté de fausses informations sur le virus ayant circulé sur le réseau social avant d’être retiré.  

Les utilisateurs incités à vérifier les informations.

bLes utilisateurs qui ont réagi, commenté ou liké une publication dont le contenu est composé de fausses informations sur le coronavirus seront invités à consulter une page de l’Organisation mondiale de la santé sur laquelle sont regroupées les rumeurs et autres fausses informations. En invitant les utilisateurs à consulter une source faisant autorité, Facebook entend éveiller les consciences et inciter ses utilisateurs à vérifier les informations qu’ils partagent.

Pour compléter son arsenal et aider les gens à trouver des informations précises sur le covid-19, Facebook a également ajouté une nouvelle section au sein de son centre d’information sur le virus.

Disponible pour l’instant uniquement aux USA, elle regroupe des articles ayant été vérifiés par des « fact-checkers » indépendants pour permettre de discréditer les fausses informations circulant sur le coronavirus.

Facebook

error: Le contenu est protégé !!