AccueilCulture

Fiagan Sylvain Vidzraku: « Face à la JESULATRIE et au MAHOMÉTANISME, je choisirai toujours la spiritualité Africaine. »

Mes gens bien, Cette semaine j’ai beaucoup échangé sur les questions de religions au point que j’ai décidé vendredi de me donner une pause. Mais

Lettre de Farida à la commission de Gayibor chargé de révision du programme d’histoire-géographie au Togo
Décès, maladie, conflit et perte: Les quatre d’entre eux ont visité Otu Ife en même temps, Orunmila a fait tout ce qu’il pouvait pour les poursuivre mais tout s’est avéré avorté.
16ème Édition du concours de récitation du Saint Coran: La marque RENZ sponsor privilégié de l’évènement.

Mes gens bien,

Cette semaine j’ai beaucoup échangé sur les questions de religions au point que j’ai décidé vendredi de me donner une pause. Mais alors que nous sommes à la fin du week-end, je me sens obligé de répondre à une interrogation d’un bon ami. Pourrais-tu être chrétien ou musulman si les situations étaient différentes ?

Je réponds NON. Jésulâtre ? Je l’ai été, et dans tous les sens du terme. Mahométan ? J’ai failli l’être, je reste évasif. La spiritualité africaine, c’est ma maison.

Plusieurs raisons m’amèneront toujours à choisir la spiritualité africaine quelque soit le contexte dans lequel on me place.

  1. Quelque soit la hauteur de son vol, l’aigle finit toujours par atterrir dans son nid. Je dois toujours revenir à la maison. C’est une fierté.
  2. Le juif est juif parce que ses pères étaient juifs. On naît juif. On ne devient pas juif. C’est une chose sacro-sainte pour eux. Ce que je dis là, les juifs le savent. L’arabe est musulman parce que ses pères étaient musulmans. L’occidental est chrétien parce que ses pères étaient chrétiens. L’Europe le revendique très fièrement d’ailleurs. Prenons cette logique et répondons à la question quand il s’agit de l’Africain. Mes amis, je suis Africain alors que je reste africain. Je pratique la spiritualité de mes pères. Elle peut être imparfaite. Et elle l’est (nous ne sommes pas des saints). Je vais donc la « polir ». Mais ne me demandez pas de devenir tout ce que les autres sont.
  3. Les valeurs que nous véhiculons en Afrique, toutes proportions gardées (laissons les corrompus par… de côté), oui nos valeurs sont meilleures. Quant aux valeurs importées avec les religions importées, nous en connaissons les résultats. Nous pouvons faire le bilan de l’Afrique d’avant les colonisations et l’Afrique d’après ou d’aujourd’hui.

Ce ne sont là que trois raisons. Je vais m’arrêter là. Elles devraient suffire.

Je ne suis pas chrétien, je ne suis pas musulman, je suis africain. Je ne suis pas religieux, je suis spirituel.

Paix à toutes et à tous! Tsé-Tula!

Fiagan.

error: Le contenu est protégé !!