Fovi Katakou: « On ne libère pas un peuple, Un peuple se libère lui même. »

AccueilPolitique

Fovi Katakou: « On ne libère pas un peuple, Un peuple se libère lui même. »

UN LEADER MOÏSE , JESUS D'ABORD ? Pourquoi cherchons nous toujours des leaders anges , moïses d'abord ? Les pays qui ont dit ça suffit maint

Départs à la retraite suspendus des FAT: « C’est encore une curiosité togolaise » Dixit Me Raphaël Kpandé-Adzaré:
ÉLECTIONS LOCALES: « POURQUOI FAUT-IL CHOISIR LA LISTE NOUVELLE DYNAMIQUE DANS KPÉLÉ 2 ? »
LA DÉMOCRATIE DIRECT ET LES REFERENDUMS: BON OUTIL DE DÉMOCRATIE OU ARME DANGEREUSE ???

UN LEADER MOÏSE , JESUS D’ABORD ?

Pourquoi cherchons nous toujours des leaders anges , moïses d’abord ?
Les pays qui ont dit ça suffit maintenant ont trouvé d’abord des leaders anges , Moïse ?

Les soudanais , algériens …ont eu quel leader ange avant de se lever et d’agir pour dire : « Stop ! Ça suffit maintenant ! » ?

Dans un environnement où le conditionnement a produit des leaders instables mentalement c’est l’action citoyenne qui sauve . Au Togo , les différentes structures de socialisation sont organisées à amener le citoyen à accepter le clan Gnassingbé sans contraintes ou à collaborer avec eux en montrant plus de zèle .

Au lieu d’attendre un miracle des leaders de la liberté actuelle , nous devons mener des actions , des discours , réflexions pour libérer chaque citoyen de l’emprise Socio-culturelle du clan GNASSINGBÉ.

La question que chacun de nous doit se demander est : « Qu’est-ce-que je peux faire avec mon moyen propre pour mettre fin à la dictature au Togo ? » .
Les agents du clan GNASSINGBÉ peuvent contrôler les actions des leaders actuels . Mais ils ne peuvent rien contre des actions que mènent des milliers de citoyens togolais.

Est-ce les leaders actuels qui empêchent les chauffeurs togolais de savoir qu’ils sont une source du pouvoir ? Et que grâce à une simple action d’escargot sur nos routes , ils vont plus payer certaines taxes.

On pense , on fait croire au peuple que c’est quelqu’un qui doit venir nous libérer.
Alors que chacun de nous a ce qu’il faut pour agir pour se libérer.

L’histoire socio-culturo-politico-economique du Togo montre qu’il revient aux citoyens togolais d’agir eux-mêmes pour se libérer.

« On ne libère pas un peuple. Un peuple se libère lui même. »

Le discours de leader infantilise la masse , les jeunes . Il inhibe l’action chez la masse , les jeunes.

2020 c’est le rendez-vous du peuple , par le peuple et pour le peuple . Nous sommes maintenant dans l’ère du citoyen libérateur .

Nous sommes une génération de résultats . La victoire est nôtre, maintenant .

fovi katakou ( b-a-b-a , RAL )
Nature-Homme-Societe

error: Le contenu est protégé !!