Fovi Katakou: « Qu’elle est cette politique togolaise vérité qui ne provoque pas des actions ? »

AccueilPolitique

Fovi Katakou: « Qu’elle est cette politique togolaise vérité qui ne provoque pas des actions ? »

Que gagnons nous dans le sport : « je dis la vérité » par nos interprétations , histoires d'OB ( on m'a dit , on l'a vu… ) , la confidence d'un baron

Classement 2021 de l’indice de développement humain : Malgré la politique propagandiste, le Togo toujours à la ramasse
Le Parti National Panafricain (PNP) fait des propositions à Paris pour une sortie de crise au Togo
Constitution de la République du Togo, 5 Mai 1963: Le Togo (officiellement connu sous le nom de République Togolaise) devint un protectorat allemand en 1884 et une colonie allemande en 1905.

Que gagnons nous dans le sport : « je dis la vérité » par nos interprétations , histoires d’OB ( on m’a dit , on l’a vu… ) , la confidence d’un baron ou militant du clan Gnassingbé et de répondre dans le même registre de communication que ceux qui inventent des histoires ?

Un système dictatorial qui dure c’est surtout à cause de l’obéissance volontaire et involontaire des opprimés.
Tout système dictatorial a une forme de culture , de logique , psychologie qui amène les opprimés à obéir sans contraintes.

Qu’elle est la culture , logique , psychologie du clan Gnassingbé ( #IlEstFiniMaintenant ) ?

L’arme POLITIQUE VÉRITÉ TOGOLAISE a quel impact sur la culture qui amène à supporter l’injustice , à laisser faire , à être indifférent ?

Qu’elle est cette politique togolaise vérité qui ne provoque pas des actions ?

En étudiant l’histoire de la dictature des autres peuples et leur réussite , ils ont arrivé à faire adhérer à leur cause les étrangers .
Certains-ci que vous découvrez des gens d’autre nationalité s’engager corps et âme pour une lutte qui ne les concerne pas .

Mais ils ce sont retrouvés dans l’idéologie des combattants de la liberté de ces peuples. Et au nom de la solidarité humaine , ils ce sont engagés au côté des opprimés.

De 1990 à aujourd’hui combien d’étrangers avons nous pu faire adhérer à notre lutte avec l’idéologie “ JE DIS LA VÉRITÉ ” ?

C’est avec la POLITIQUE VÉRITÉ TOGOLAISE que nous allons arriver à provoquer cette mobilisation mondiale ?

Aujourd’hui nous avons un nouveau type de togolais c’est à dire des personnes qui sont nées de 1980 à aujourd’hui .

Ces types de togolais se servent de l’idéologie “ je dis la vérité ” pour nourrir l’idéologie de réussite de la minorité éclairée capable d’agir pour le changement .

Hors dans l’étude des dictatures , les changements surviennent grâce aux actions de la minorité éclairée .

LA LOGIQUE DE LA MINORITÉ ÉCLAIRÉE AU TOGO D’AUJOURD’HUI OU CONSÉQUENCES DE : « JE DIS LA VÉRITÉ »

En se basant sur l’histoire de la dictature des autres peuples , nous constatons que la destruction , désintégration d’un système oppressif vient de l’engagement actif de la minorité éclairée .

Mais au Togo cette minorité par rapport à l’histoire des 30ans de lutte démocratique et aux opportunités qui existent ailleurs se dérobent de son travail .

Elle travaille volontairement ou involontairement pour le maintien du statu-quo .

Elle réduit la lutte pour une société plus juste à un querelle entre le clan Gnassingbé et les leaders de la liberté .

Pour elle on n’a pas besoin de s’engager pour vivre mieux . Car grâce à son intelligence , dynamisme et ruse on peut s’en sortir du trou de la misère.

Leurs discours et actes nourrissent les facteurs psychologiques et spirituels qui rendent résigner , fataliste; le laisser faire , l’esprit d’adaptation à la dictature pour collaborer avec l’oppresseur et faire comme lui .

Pour elle si la misère existe au Togo c’est à cause des leaders de la liberté des partis politiques et de la paresse des togolais ou des jeunes.

Elle pousse le jeune à ne jamais s’engager pour une cause commune .
La seule chose importante dans la vie c’est la recherche de l’argent par tous les moyens.

Elle a trois moyens pour vivre et faire comme nos oppresseurs :

a- Sortie du pays pour monneyer son savoir-faire
b- Collaborer avec l’oppresseur pour manger un peu
c- Exploiter la main d’oeuvre bon marché qui existe avec les lois et principes de nos oppresseurs .

Elle surfe sur les actes des leaders de la liberté pour se donner la bonne conscience et propager sans gêne leur vision opportuniste de la société .

Quand elle s’engage pour une cause commune, c’est juste pour se faire connaître et aller manger après avec l’oppresseur en faisant pire que les leaders traditionnels dont elle critiquait avant.

Elle n’a aucune culture politique . Elle n’a que la connaissance limitée de sa zone professionnelle.

Elle n’a développé que la logique de gagner seul au détriment des autres .

Elle n’aime pas lire les livres alternatifs pour le changement social .
Son slogan est : « On n’a pas besoin de lire . Le problème togolais ne se trouve pas dans aucun livre » .
Elle n’est intéressée qu’au livre qui peut la procurer de la satisfaction de son intérêt immédiat.

Nous sommes une génération de résultats. La victoire est nôtre, maintenant .

fovi Katakou ( b-a-b-a , RAL )
Nature-Homme-Societe

error: Le contenu est protégé !!