Jean-Pierre FABRE rencontre  ses militants: «Nous assumons notre décision, en dépit de conséquences difficiles pour tous.»

AccueilPolitique

Jean-Pierre FABRE rencontre ses militants: «Nous assumons notre décision, en dépit de conséquences difficiles pour tous.»

Quelques jours après sa sortie dans la C14, pour faire son mea culpa aux militants de son parti, pour avoir quitté la coalition des 14 partis (C14

Le Togo étant un pays de la dictature, « LES DÉMOCRATES » dit « NON’ à une course au pouvoir, mais s’inscrit dans une dynamique de lutte de libération nationale.
Enlèvement de Ouro Dzikpa Tchatikpi et les membres du PNP: « La Coalition élève la plus vive protestation contre ces abus destinés à étouffer la lutte pour l’alternance démocratique. »
Godwin Tété: « LE PEUPLE HONGKONGAIS VIENT D’ADMINISTRER UNE MAGISTRALE LEÇON AU MONDE ENTIER ! »

Quelques jours après sa sortie dans la C14, pour faire son mea culpa aux militants de son parti, pour avoir quitté la coalition des 14 partis (C14), le président Jean-Pierre Fabre passe aux vérités qui ne sont pas connues par les militants.

Au siège de l’ANC ce jeudi 04 Avril 2019, le Président National de l’ANC, Jean-Pierre FABRE, a animé, une séance d’information sur l’actualité sociopolitique de notre pays. Les sujets abordés de cette rencontre étaient sur:

° La raison de la sortie du parti dans la C14,

°L »affaire de 30 millions,

°Rencontre de la C14 avec le Chef de l’Etat,

°La remobilisation à la base et la tournée nationale du parti,

°Et enfin les enjeux des élections locales.

Le Président National a exposé aux militants les raisons qui ont amené l’ANC à quitter la coalition (C14). Il les a rassurés de sa détermination à poursuivre la lutte jusqu’à l’alternance politique tant souhaitée par toutes les populations togolaises et l’Etat de droit dans notre pays, le Togo.

Jean-Pierre Fabre a invités les militants à se tenir prêts pour répondre massivement aux prochains appels de l’ANC pour de grandes mobilisations pour exiger les réformes et la transparence des élections.

Cette rencontre a permit a réuni les fédérations de Lomé Commune, du Golfe et d’Agoé. On notera une forte présence de la DNC (Dames de l’ANC), JNC (Jeunesse de l’ANC), des associations des Femmes des marchés de Lomé et celles des conducteurs de Taxis Motos (Zémidjans).

La détermination du président
Jean-Pierre Fabre de l’ANC lui a fait dire certaines phrases que notre rédaction a bien notée pour les lecteurs:
« Avec toutes les réflexions savantes que l’on entend ou lis ici et là, émanant de conseillers de tout poil, en raison de la situation que nous vivons depuis des décennies, on oublie un peu vite que le choix d’un candidat est d’abord une prérogative d’un parti. Et de lui seul. Avant toute stratégie unitaire. Il y a nécessité de se ressaisir avant de tenter d’éliminer les « candidats naturel » par-dessus la tête de leur parti. Ne profitons pas de la gravité de la situation pour proférer toutes les inexactitudes. 2020 c’est dans un an. C’est très proche et en même temps trop loin pour se déclarer. Je viens de vous dire que seule nous préoccupe actuellement, la mobilisation des populations pour les réformes. La question de la candidature viendra en son temps et les instances statutairement compétentes de l’ANC lui apporteront la réponse appropriée. Je ne me détermine pas en fonction des actes de Faure Gnassingbé. Ensuite, je crois réellement que pour le bien du Togo, Faure Gnassingbé devrait, après plus de 50 ans d’exercice du pouvoir par la famille Gnassingbé, se trouver une autre occupation.  » dixit Jean-Pierre Fabre

Tesko Aristo

error: Le contenu est protégé !!