Justice/Droits: Assiba JOHNSON retrouve sa liberté après 1 an de prison

AccueilSociale

Justice/Droits: Assiba JOHNSON retrouve sa liberté après 1 an de prison

Assiba Johnson, président du Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD-Togo), arrêté à Lomé le 4 avril 2018

Riche d’informations de qualité, précise, engagée, la presse pro est appréciée: La Mairie de la commune Golfe 5 va fermer deux cimetières anarchiques
Au Bénin, les sachets plastiques sont désormais interdits, En novembre 2017, les députés béninois avaient voté à l’unanimité l’interdiction de l’utilisation des sacs plastiques.
INSÉCURITÉ GRANDISSANTE À AKATO AVOEME : LES POPULATIONS INQUIÈTENT, RÉFLÉCHISSENT


Assiba Johnson, président du Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD-Togo), arrêté à Lomé
le 4 avril 2018 en pleine crise sociopolitique, recouvre sa liberté ce vendredi 05 avril 2019.

Notons que Assiba Johnson le 12 décembre 2018 a été condamné à condamné à 18 mois de prison dont six (6) avec sursis. La justice apparaît donc comme étant la raison d’être du droit et le droit comme l’essence même de ce qui est juste. 

Assiba Johnson était arrêté le 4 avril 2018 par des chefs- d’accusation rejetés à l’époque par  l’ASSIVITO, la LCT et la LTDH qui reprochaient au gouvernement d’enclencher des manœuvres dilatoires pour intimider les défenseurs des droits humains. Selon la justice togolaise le président du Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD-Togo) a fait la propagation de fausses nouvelles, outrage aux autorités et appel au génocide à travers un communiqué qu’il avait publié sur le nombre des blessés et de morts dans la crise togolaise? .

Conformément aux mesures d’apaisement recommandées par la feuille de route de la CEDEAO ont été vains. Ce vendredi le 05 avril 2019,
le président du Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD-Togo) Assiba Johnson retrouve sa liberté pour l’apaisement du pays.

Nous avons des droits et des devoirs. La morale nous dicte ce que nous devons faire et le droit définit ce qui nous est permis de faire : c’est a différence entre les sociétés libres tout ce qui n’est pas interdit est autorisé et les sociétés non libres tout ce qui n’est pas autorisé est interdit.
Nous pouvons trouver injuste l’application de la loi :
Certains pays vont souffrir de juridisme : pays dont les lois envahies toutes la vie publique. Comment expliquer un tel désaccord entre le droit et la justice ? Le droit exige moins la pratique des vertus que la préoccupation de justice telle qu’il est défini dans les lois : différence entre droit naturel et droit positif. Droit positif : ensemble des lois et règlements qui existent à un moment donné et dans un pays donné : toutes les lois tous les règlements en vigueur en France, peut changer en fonction des pays. Le droit positif ce qui l’intéresse c’est le respect de ces règles, le droit naturel aurait une valeur universelle et il ne change pas d’un pays à un autre.

Tesko Aristo

error: Le contenu est protégé !!