King Mensah, Almok et Maryse Lawson sont les « Ambassadeurs de bonne volonté » du HCR désormais

AccueilSociale

King Mensah, Almok et Maryse Lawson sont les « Ambassadeurs de bonne volonté » du HCR désormais

Le HCR-Togo a lancé l'opération nationalisée depuis 2018, à ce jour le HCR-Togo compte 11 968 réfugiés provenant de 26 nationalités différentes et 69

La vie chère, l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe: la LCT recommande au régime de prendre des mesures d’accompagnement pour soulager la souffrance des ménages.
Affaire de ZIDOL Koffi Raphaël arrêté le 30 AVRIL 2020 à son domicile à Vogan: Le MMLK rassure l’opinion que le sieur ZIDOL Koffi Raphaël a été bel et bien interpellé.
Campagne anti-corruption chinoise au beau fixe : Au Togo, la politique du déni et du copinage.

Le HCR-Togo a lancé l’opération nationalisée depuis 2018, à ce jour le HCR-Togo compte 11 968 réfugiés provenant de 26 nationalités différentes et 696 demandeurs d’asile. Le but de l’opération est de rendre effectif les solutions durables aux réfugiés.

Raison pour laquelle, le HCR propose 3 solutions durables aux réfugiés à savoir le rapatriement volontaire (quand le réfugié décide de rentrer dans son pays d’origine estimant qu’il n’a plus de crainte à avoir), l’intégration locale (quand le réfugié décide de s’installer durablement dans son pays d’asile) et la réinstallation (quand aucune de ces deux solutions n’est possible et que le réfugié répond aux conditions). concernant l’intégration locale, vers la fin de l’année 2019, le HCR-Togo a déjà accompagné 23 réfugiés congolais à obtenir leur carte de séjour.

Le bureau du HCR-Togo a nominé 3 ambassadeurs de bonne volonté qui prêteront leur image et nom pour sensibiliser l’opinion publique sur la cause des réfugiés au Togo ce mercredi 03 mai 2020 à Lomé.

Le but de cette nomination est de travailler avec ces personnalités connues, qui sont impliquées dans la société et défendent des causes humaines, pour faire avancer la situation des réfugiés au Togo. C’est leur notoriété, la qualité de leur travail, leur image positive auprès du public qui a motivé notre le choix du HCR-Togo. Hier ils ont reçu de la cheffe de bureau du HCR-Togo, Monique Edo ATAYI, leur lettre de nomination officielle et ont signé le code de conduite et de confidentialité du HCR.

A travers leur différent travail, ils amèneront le public à s’intéresser à la cause des réfugiés, ferons des plaidoyers auprès du gouvernement pour que les conditions des réfugiés s’améliorent au Togo.

« Nous avons porté notre choix sur ces trois personnalités en nous basant sur plusieurs critères, notamment leur notoriété au niveau national et international, leur présence sur les réseaux sociaux et leur image sur le plan local et international. King Mensah n’est carrément plus à présenter, Almok a beaucoup de présence auprès des jeunes et Maryse est très influente dans les médias et sur le net. Pour résumer, nous attendons d’eux d’être notre porte-parole auprès des populations et des autorités togolaises », indique la cheffe bureau.

Avec ces trois ambassadeurs, le HCR-Togo espère atteindre les objectifs de son mandat. Pour le cas du Togo, ce mandat sera de rechercher des solutions durables aux réfugies.

Il faut noter que le HCR a pour mandat la protection internationale et l’assistance des réfugiés, apatrides, retournés, déplacés internes et demandeurs d’asile des réfugiés.

error: Le contenu est protégé !!