La Loupe du Correcteur : Damiba sur les plates-bandes de la loi pour la réconciliation

AccueilInternational

La Loupe du Correcteur : Damiba sur les plates-bandes de la loi pour la réconciliation

Dans un communiqué rendu public mercredi 06 juillet 2022 le Chef de la Junte militaire le Lieutenant-colonel PaulHenri Sandaogo DAMIBA annonce une re

Farida Nabourema à Marion Maréchal Le Pen: « Ne venez surtout pas Mademoiselle remuer le couteau dans notre plaie qui refuse de guérir parce … »
Le single « Doumbouya » de Navigator est disponible
Grand P chante son amour pour Eudoxie Yao et clash ses détracteurs !

Dans un communiqué rendu public mercredi 06 juillet 2022 le Chef de la Junte militaire le Lieutenant-colonel PaulHenri Sandaogo DAMIBA annonce une rencontre ce vendredi 8 juillet 2022 à Ouagadougou, avec les Anciens Chefs d’Etat du Burkina Faso. Sont invités à cette rencontre « de haut niveau autour des questions liées à l’intérêt supérieur de la Nation Roch Marc Christian KABORÉ, Michel KAFANDO, Yacouba Isaac ZIDA, Blaise COMPAORÉ et Jean-Baptiste OUÉDRAOGO.

Cette rencontre importante pour la vie de la Nation n’entrave pas les poursuites judiciaires engagées contre certains » précise le communiqué. Mais cela n’a pas suffi pour éviter une volée de bois vert à l’endroit de la transition. Comme on peut s’y attendre, Blaise Compaoré devait être derrière les barreaux après sa condamnation à la prison à vie lors du procès de l’assassinat de son ami Thomas Sankara , et le collectif des avocats de la famille Sankara a appelé, mercredi dans un communiqué, les autorités judiciaires à procéder à l’arrestation de M. Compaoré en exécution au verdict du procès du

06 avril dernier. D’autres mouvements citoyens sont aussi en colère et projettent des manifestations pour que force soit donnée à la loi.

En clair, après huit ans d’exil en Côte d’Ivoire, Blaise Compaoré n’est pas le bienvenu au pays des Hommes intègres même dans le cadre d’un processus de réconciliation, peu en chaut. La réconciliation est-elle au-dessus de la justice ? Et ceux qui purgent leurs peines dans ce procès ? Pour Damiba, la rencontre traduit la matérialisation de l’appel à l’unité nationale et à la cohésion sociale pour un pays réconcilié avec lui-même et son histoire.

Doit-on le rappeler, le Burkina Faso est en proie aux attaques répétées des groupes terroristes. C’est d’ailleurs l’argument phare avancé par Damiba pour déposer Roch Kaboré le 24 janvier dernier. Aujourd’hui plus de 40% du territoire est entre les mains des jihadistes .Au-delà de la volonté de rassembler tous les acteurs pour sauver le pays, Damiba crée un profond malaise au sein de la population en lutte pour retrouver la liberté, la démocratie et la justice sociale.

Quel sera le prochain épisode du feuilleton made by Damiba ? Il est une évidence que Damiba dans son incapacité à contenir les groupes terroristes plus à l’aise que jamais, veut se donner bonne conscience en embarquant tout le monde dans le bateau, quitte à marcher sur les plates-bandes des lois de la République.

Honoré ADONTUI

error: Le contenu est protégé !!