La Loupe du Correcteur: « Marc Vizy, flagorneur jusqu’au bout. »

AccueilInterview

La Loupe du Correcteur: « Marc Vizy, flagorneur jusqu’au bout. »

L'Ambassadeur de France au Togo en poste depuis trois ans est en fin de mission. La semaine dernière, il a fait le tour à la Primature pour débiter c

Méfiez-vous des corrupteurs et des corrompus : essai sur la spiritualité de l’intégrité
La Loupe du Correcteur/Invisible aux obsèques de ses collaborateurs, insensible au sort des prisonniers politiques : Faure Gnassingbé soulagé de la libération de Soumaïla Cissé. »
Chauffeurs de taxi et policiers sur les routes du Togo: C’est du Tom and Jerry

L’Ambassadeur de France au Togo en poste depuis trois ans est en fin de mission. La semaine dernière, il a fait le tour à la Primature pour débiter ce qu’on sait jusque-là de lui : la flagornerie.

« Je suis à la fin de mon mandat ici au Togo, d’ici la fin du mois, je quitterai le Togo avec beaucoup de tristesse parce que le pays m’a beaucoup plu et je pense avoir passé un séjour amical et fructueux. Je quitterai le Togo avec beaucoup de tristesse parce que le pays m’a beaucoup plu », a confié le diplomate au sortir de son entretien avant d’ajouter « le Togo a retrouvé aujourd’hui une certaine tranquillité politique ». Venant de lui, rien de surprenant. La tranquillité politique suppose en réalité que les problèmes qui ont agité le pays ont trouvé solution. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Le Togo reste cette curiosité qui a contaminé la sous-région. La tranquillité de Marc Vizy c’est le musellement des libertés de manifestation. Du Togo, la Guinée d’Alpha Condé et la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara se sont inspirées pour réprimer dans le sang leurs concitoyens. Des bilans macabres issus des manifestations contre la sodomisation de la constitution, le cas Togo a été dupliqué ailleurs.

Si Marc Vizy n’a rien de potable que son état d’âme, des Togolais meurtris par les affres du pouvoir cinquantenaire n’en ont pas besoin. Des Ambassadeurs de France au Togo, il demeure l’un des plus liberticides. Lui pourtant, venu d’un pays de liberté, c’est triste. Si déjà la conseillère des Affaires étrangères et représentante permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg Mme Jocelyne Caballero annoncée comme
son successeur peut s’inspirer de son piètre parcours au Togo pour éviter de lui ressembler, elle éviterait d’accentuer la haine anti-français de par le monde.


Honoré ADONTUI

error: Le contenu est protégé !!