Le CDFDH en atelier de renforcement des capacités des points focaux régionaux et analystes sur la surveillance des droits de l’homme les 06 et 07 juin 2019

AccueilSociale

Le CDFDH en atelier de renforcement des capacités des points focaux régionaux et analystes sur la surveillance des droits de l’homme les 06 et 07 juin 2019

Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l'Homme (CDFDH) qui est dans sa logique de promouvoir les Droits de l'Homme et enco

Éducation en berne au Togo: La date des examens fixée
Interdiction des manifestations au Togo: Le MMLK se pose cette question, « jusqu’où iront nos amis au pouvoir dans la violation des textes et des lois de la République ? »
Réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé: Les victimes d’expropriation restent fermes.

Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) qui est dans sa logique de promouvoir les Droits de l’Homme et encourager le professionnalisme des défenseurs de droits de l’homme, à deux jours de travaux les 6 et 7 juin 2019 autour du plusieurs thèmes. L’ atelier de renforcement ds capacités des points focaux régionaux et analystes sur la surveillance des droits de l’homme est lancé ce 6 juin avec le discours du directeur exécutif du CDFDH et la représentante du ministre des droits de l’Homme en suite avec la formation des défenseurs des droits de l’homme du « Réseau WATCH ».
Le premier thème a été dispensé par le formateur Me Nestor AHIANVE sur : « les élections locales au Togo: quels enjeux pour le gouvernance démocratique et la protection des droits de l’homme? », le second thème dispensé par Me André AFANOU sur « l’approche ITRE phase1: (Identification Traitement Réponse et Évaluation) en matière de suivi de la situation des droits de l’homme ».

L ’objectif de cette activité est de renforcer la capacité des défenseurs, des observateurs et des analystes du « Réseau WATCH » des points focaux régionaux sur la surveillance droits de l’homme pendant trois jours dans les processus des élections locales. Ces trois jours seront la veille des élections, le jour des élections et le lendemain des élections où les membres du « Réseau WATCH » partageront leurs préoccupations avec les autres sur la situation de droit de l’Homme avant, pendant et après les élections dans notre pays. Nous avons effectivement insisté sur certains cas qui sont des sujets de préoccupation. C’est une tendance qui, selon notre analyse est assez inquiétante qui nécessite que les autorités et les autres acteurs concernés posent des actes concrets pour pouvoir rectifier le tir.

Le « Réseau WATCH » se donne ainsi pour mission de rappeler en permanence à l’État les engagements pris au niveau international et d’amener chaque fois les autorités à mettre en œuvre les différentes recommandations à elles formulées par ces mécanismes régionaux et internationaux sur les droits de l’Homme.

En effet, au cours de cet atelier, les participants auront droit à des communications sur des aspects pratiques de leurs taches ainsi que des communications sur l’aspect sécuritaire de leurs fonctions. Il s’agit entre autre de : « la sécurité physique et numérique des défenseurs des droits de l’homme », outils et moyens de protection contre les risques liés au travail des défenseurs des droits de l’homme et « le numérique dans la promotion et la protection des droits de l’homme ». Outre le manuel ou application sera mis à la disposition des participants, ces derniers seront également initié sur l’application .

L’atelier se poursuit demain 07 juin 2019

Tesko Aristo

error: Le contenu est protégé !!