Le grand et brave peuple ALGÉRIEN mérite pleinement notre admiration !…

AccueilPolitique

Le grand et brave peuple ALGÉRIEN mérite pleinement notre admiration !…

« À l’instant même où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent » « Mohandas Karamchand Gandhi [alias Le M

Fraude électorale: « Nous n’avons pas d’arme, nous n’avons pas d’argent, Même en croisant les bras, Faure Gnassingbé et son régime vont tomber. »
Mobilisation des ressources : L’ATAF renforce ses capacités
La C14: « La question des réformes empoisonne la vie Nationale de notre pays depuis près de 17 ans, nous avons eu près de 27 Dialogues qui ont tous échoué, maintenant nous travaillerons d’arrache-pied à éveiller la conscience patriotique des Togolais. »

« À l’instant même où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent »

« Mohandas Karamchand Gandhi [alias Le Mahatma (La grande Âme) Gandhi]

« Quand on refuse on dit non »

Ahmadou Kourouma

En dépit de la farouche et légendaire résistance de l’Émir  Abdel-Kader (1807 – 1883), la France impérialo – colonialiste s’empara de l’Algérie en 1830 et en fit une terre de peuplement. Entre autres chose, presque à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Peuple algérien se souleva en août 1945 à Sétif, contre la domination française. La répression de ce soulèvement fit 45 000 (quarante- cinq mille) (!!!) morts…

Mais, à la « Sanglante Toussaint » du 1er novembre 1954, explosa le combat salvateur qui allait conduire ledit Peuple à sa libération définitive. Combat qui allait rendre à l’Algérie sa liberté, sa dignité, son respect par l’autre… Comme dirait notre lumineux Frantz Fanon. Combat qui dura 8 (huit) terribles et longues années, puisqu’il ne prit fin que par les Accords d’Evian – les – Bains datés du 18 mars 1962. Combat qui aura coûté des millions (!) de vies humaines à l’Algérie et à la France. Ainsi va (!) l’Histoire de l’Humanité.

Qui plus est, et ironie tragique de cette Histoire, une fois libérée du joug colonial, l’Algérie connut encore de redoutables sanglants soubresauts internes… Et, alors que le pays semble avoir retrouvé une stabilité, ne serait – ce que relative, voici qu’un Abdelaziz Bouteflika, sans doute soutenu par des thuriféraires égocentriques, entend demeurer éternellement (!!!) aux rênes de l’État algérien. Et ce, même sous la forme physique d’une « momie ». Alors, le brave, le grand Peuple algérien s’est PACIFIQUEMENT (!!!) levé, toutes ses strates sociales – forces armées en première ligne – comprises, comme un seul homme, et dit NON !!! Et ce Peuple est en train de gagner ! Que dis – je ? Ce Peuple a déjà, de facto, gagné !!! Admirons – le donc !

Peuple togolais ! Ce qu’un peuple a fait, un autre peuple peut le faire. Car, « Le cerveau humain est un organe universel » (Karl Marx.)

Lomé, le 17 mars 2019

Godwin Tété

error: Le contenu est protégé !!