Les enseignants accusent 11 mois d’arriérés de salaire de l’employeur, l’État togolais dénudé ce matin

AccueilSociale

Les enseignants accusent 11 mois d’arriérés de salaire de l’employeur, l’État togolais dénudé ce matin

Le salaire est une forme de paiement périodique, versé par un employeur à un employé salarié, celui-ci étant généralement encadré par un contra

Le SYNJIT réagit par rapport aux situations des camarades journalistes employés privés de salaires et appelle à rester mobilisés et à se tenir prêts pour de prochaines actions concertées.
MMLK / JOURNÉE DU 1ER MAI DANS LE ROYAUME DES LIBANAIS , CORÉENS ET INDIENS AU TOGO ( ZONE FRANCHE )
4 comportements à éviter à tout prix sur WhatsApp !

Le salaire est une forme de paiement périodique, versé par un employeur à un employé salarié, celui-ci étant généralement encadré par un contrat de travail.

L’Etat togolais qui utilisent les services de quelques poignés d’enseignants issus de la promotion 2017-2018 de l’ENI entendu École Nationale des Instituteurs basée à NOTSE environ 120 kilomètres de la capitale Lomé, n’a pas honoré ses engagements envers ses salariés depuis près d’un an.

Pour se faire entendre, les employés ont donc décidé d’observer ce matin un sit in devant les locaux du ministère du travail.

Notre souhait est qu’une solution à visage humain soit trouvée afin d’éviter des secousses la rentrée prochaine prévue au début du mois de septembre 2019 au Togo.
Nous y reviendrons beaucoup plus dans les détails.

Source Ar7media.com

error: Le contenu est protégé !!