Les Sentinelles de la République saluent le courage et le bravoure des Togolais et s’adressent à la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise définitive au Togo

AccueilSociale

Les Sentinelles de la République saluent le courage et le bravoure des Togolais et s’adressent à la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise définitive au Togo

Depuis le 19 Août 2017, les Togolais dans leur majorité se sont levés comme un seul homme pour dire non à l’arbitraire sous toutes ses formes. La cont

MMLK / JOURNÉE DU 1ER MAI DANS LE ROYAUME DES LIBANAIS , CORÉENS ET INDIENS AU TOGO ( ZONE FRANCHE )
Autonomisation des communes: Dr Thon donne la solution en commençant par la commune Ogou 4 avec “Ferme de la commune”
Novi : Facebook présente son portefeuille virtuel

Depuis le 19 Août 2017, les Togolais dans leur majorité se sont levés comme un seul homme pour dire non à l’arbitraire sous toutes ses formes.
La contestation généralisée dans le pays en un laps de temps, reste une des preuves évidentes de la détermination absolue du peuple souverain à reprendre son destin en main.
Au premier plan de cette lutte de longue date, se trouvent les jeunes : toujours présents, avant-gardistes, engagés au prix de lourds sacrifices aux côtés des aînés ayant en charge de faire aboutir la lutte.
Aujourd’hui Les Sentinelles de la République saluent leur courage et leur bravoure de tous les temps.
A l’heure où le Togo s’apprête à accueillir la feuille de route de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise définitive,Les Sentinelles de la République voudraient également saluer les efforts et la disponibilité des Chefs d’États Ghanéen et Guinéen, facilitateurs dans la crise  et espèrent que l’intérêt supérieur du Togo et de son avenir sera pris en compte. Le peuple togolais aujourd’hui debout et la jeunesse en particulier aspirent à voir les réformes constitutionnelles et institutionnelles être opérées prioritairement.
Au soir du 31 Juillet 2018, notre pays, le Togo, fera sans nul doute face à une réalité probablement nouvelle. Le temps de la responsabilité aura donc sonné pour les milliers de jeunes que nous sommes. Nous devons par voie  de conséquence rester mobilisés et prêts à répondre de la mission de la majorité et de l’espoir que nous représentons.
L’avenir du Togo reste dans les mains de sa jeunesse dans son ensemble, sans considération politique aucune.
 Dieu protège et bénisse le Togo et ses enfants !
Lomé, le 27 Juillet 2018                                                 
                                                          Le Coordonnateur Général 
                                                                                                      
                   Gérald Adodo AKOUMEY

error: Le contenu est protégé !!