Lettre ouverte de NDONG Obiang Mkondé au leader du parti ANC du Togo depuis Libreville

AccueilPolitique

Lettre ouverte de NDONG Obiang Mkondé au leader du parti ANC du Togo depuis Libreville

Libreville, le 15 juin 2020. Henry Ward Beecher disait « La reconnaissance est la plus belle fleur qui jaillit de l’âme ». Cher Président du part

Gnimdéwa Atakpama: « N’est-il pas temps de tirer les enseignements de cette longue expérience et de changer la nature de la lutte pour offrir d’autres perspectives aux Togolais ? »
Cyrille Sablassou: « Excellence Monsieur le Président de la République, savez-vous que votre peuple meurt de faim ? »
Site de la quinzaine commerciale théâtre d’insalubrité : Qui pour calmer les ardeurs inciviques des Togolais ?

Libreville, le 15 juin 2020.

Henry Ward Beecher disait « La reconnaissance est la plus belle fleur qui jaillit de l’âme ».

Cher Président du parti ANC du Togo, je tiens à vous faire part du bonheur que j’ai ressenti d’une part à vous suivre sur la scène politique togolaise depuis mon pays, et d’autre part à côtoyer beaucoup de Togolais sur des plateformes politiques parlant de vous de mal comme de bien.

En effet, j’ai été très touché des attaques orchestrées contre vous dans le but de vous salir depuis 2017 à ce jour. J’ai aimé votre sens de courage et le silence face à cette situation hors pair. Je suis à la fois content et ému de savoir que vos efforts de conscientisation et d’éveil de votre peuple sont reconnus dans les plus hautes sphères politiques sur le plan national comme international, sauf les politiciens médiocres et haineux du Togo.

Mon cher Jean Pierre Fabre, quoi dire en retour pour rendre hommage à un homme hors du commun comme vous ? Souligner la rigueur et la richesse de vos principes ? Insister sur votre grande courtoisie et sur votre respect absolu des personnes ? Mettre l’accent sur vous et vos qualités personnelles d’intelligence, de courage, de loyauté et d’abnégation? Sur votre capacité de faire passer l’atteinte du but poursuivi avant la recherche du prestige personnel?

Je passerai rapidement sur la qualité exceptionnelle de votre intelligence. Le mot « brillant » vient tout de suite à l’esprit quand on vous écoute. Mais ce qui m’a surtout frappé, c’est que vous ne vous contentez pas de bien comprendre une question complexe : vous cherchez toujours à l’analyser d’un point de vue original pour en faire ressortir des aspects jusqu’alors ignorés et, souvent, y proposer des solutions inattendues.

Vous êtes un homme courageux qui n’a pas peur du risque. Faire le saut en politique sous l’égide d’un parti très enraciné dans un pays de dictature, est un acte de bravoure. Nous vous félicitons pour votre ténacité et votre abnégation au travail.

Très cher Président JP Fabre du parti politique ANC du Togo, permettez-moi de saisir cette opportunité pour vous féliciter pour votre brillante élection comme maire de Golfe 4, que dis-je ? Pour vos brillantes élections présidentielles qui malheureusement sont confisquées par le parti au pouvoir. N’en déplaise qu’aux détracteurs !

Se soumettre au vote de ses concitoyens n’est pas chose aisée, surtout à cette échelle. J’apprends au fil des jours à apprécier votre travail, votre intégrité, et votre volonté de faire les choses comme il faut.

Nous espérons, sans en douter, que vous continuerez sur cette voie, et que le découragement n’est pas votre ami.

Je peux me faire la voix des Togolais et Africains brimés et soucieux d’un changement réel dans leur pays pour vous faire part de notre fierté de vous voir Président de la République togolaise tôt ou tard.

Votre brillante carrière politique qui par la grâce de Dieu pourra un jour vous conduire à la tête de la magistrature suprême du Togo est devant vous. Surtout, gardez toujours en esprit que vous êtes une source de joie, d’inspiration et d’espoir pour des millions de Togolais et d’Africains qui sont toujours là, derrière vous, à vous soutenir. Ne les décevez pas ! Puisse l’éternel vous guider tout au long de vos exploits politiques.

Sur ce, et avec mes respectueux hommages, je vous prie de croire, cher Président, mes sentiments cordiaux et respectueux.

NDONG Obiang Mkondé, le plus Togolais des Gabonais.

error: Le contenu est protégé !!