MISE AU POINT DU MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING DE PASTEUR EDOH Komi RELATIVE À L’AFFAIRE GRIMALDI-TOGO

AccueilSociale

MISE AU POINT DU MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING DE PASTEUR EDOH Komi RELATIVE À L’AFFAIRE GRIMALDI-TOGO

Des rumeurs persistantes font d'état de l'arrestation du président du mouvement Martin Luther KING dans l'affaire qui l'oppose à la société Grimaldi-T

12ème Édition de la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat au Togo du 14 au 20 novembre : Un alléchant programme au menu
Cité quotidien de Maryse QUASHIE et Roger Ekoué FOLIKOUE : Des questions à l’Afrique au 21ème siècle
Alexandre AKLA:  » Ne cédons a aucune provocation, aucune manipulation, aucune tentative de déstabilisation visant à troubler la quiétude qui règne sur notre territoire. »

Des rumeurs persistantes font d’état de l’arrestation du président du mouvement Martin Luther KING dans l’affaire qui l’oppose à la société Grimaldi-Togo. A cet effet , le MMLK tient à faire cette mise au point suivante :
Le 9 juillet 2018 , le Président du mouvement Martin Luther KING et ses 3 coaccusés ont comparu devant la chambre correctionnelle du Tribunal de 1 ère Instance de Lomé suite à une plainte de la Société Grimaldi-Togo pour diffamation, atteinte à l’honneur et menaces . Au cours de l’audience, le ministère public ,dans son réquisitoire a retenu contre le Président du MMLK et ses coaccusés une peine de condamnation de 12 mois assortie entièrement de sursis . Cette décision provisoire n’équivaut ni à une arrestation ni à un emprisonnement du Président du MMLK comme le laissent entendre les allégations publiées ça et là sur les réseaux sociaux . Cette peine provisoire fut elle , pourrait sembler selon l’opinion nationale une manière de restreindre la liberté et l’engagement du Président du MMLK dans ses actions de veille citoyenne , de justice sociale et de défense des droits des citoyens mais il y a lieu d’attendre le jugement définitif à l’issue du délibéré prévu le 27 août prochain avant de tirer les conclusions qui s’imposent .
Aussi , des considérations politiques qui accuseraient -elles un parti politique d’être tapis dans l’ombre pour condamner le pasteur EDOH komi et ses coaccusés , sont imaginaires et non fondées.
Par ailleurs , le Mouvement Martin Luther KING tient à rappeler qu’il reste et demeure une organisation de défense des droits de l’homme au service de tous sans tenir compte d’appartenances politiques et religieuses .
Le MMLK tient à rassurer les uns et les autres que le Pasteur EDOH komi n’est ni arrêté ni emprisonné et remercie tout le peuple pour l’intérêt qu’il porte à son président et aux actions de son organisation en tant que la Voix des Sans Voix .
Fait à Lomé , le 12 juillet 2018
Le Secretaire Administratif,
AGBENENE KOFFI

error: Le contenu est protégé !!