MMLK / Cris de détresses et d’angoisse à AHONKPOE-LEGBASSITO: bientôt l’expulsion de plus de 100 personnes de leurs habitations

AccueilSociale

MMLK / Cris de détresses et d’angoisse à AHONKPOE-LEGBASSITO: bientôt l’expulsion de plus de 100 personnes de leurs habitations

Alerte ! Alerte ! Alerte! Le MMLK lance une ALERTE MAXIMALE au : Président de la République, Ministre de la Justice Ministre de la Sécurité

Reprise des cours le lundi 8 juin 2020 au Togo: Le MMLK demande au gouvernement de situer l’opinion.
Quand la loterie devient une source de revenu pour les Togolais, le saviez-vous?
Une paire de « Air Jordan 1 » de 1985 vendue 560 000 dollars aux enchères !

Alerte ! Alerte ! Alerte!

Le MMLK lance une ALERTE MAXIMALE au :

Président de la République,
Ministre de la Justice
Ministre de la Sécurité

Messieurs les autorités togolaises

Le phénomène d’expulsion et de démolition des habitations augmente à une vitesse de croisière avec ses conséquences désastreuses et dramatiques sur la cohésion et le vivre ensemble dans notre société. Les cas sont légions et ce qui se profile à l’horizon est celui de AHONKPOE
-LEGBASSITO dont plus d’une centaine de personnes sont concernées. Ces dernières ont acquis des parcelles de bonne foi entre 1990 et 2008 auprès des sieurs TESSOU et ATCHON dont les ventes ont été approuvées par le chef de la localité DOH Gligbe TESSOU et son fils successeur en présence d’une grande partie des héritiers qui ont tout consentis . Après que des acquéreurs se sont confortablement installés et érigé des constructions , des héritiers connus de tous pour avoir été présents lors des ventes se sont plaints estimant n’avoir pas bénéficié de leurs parts . C’était en 2012 et la justice fut saisie . De la première instance à la Cour Suprême en passant par la Cour d’Appel , une célérité inhabituelle a conduit l’enrôlement et le traitement des dossiers en faveur des contestataires . Du coup , les acquéreurs de la première vente ,ont perdu le procès et par conséquent doivent quitter les lieux
Ce à quoi ,on assiste de nos jours ,est la complicité active entre les membres des collectivités qui s’organisent en bandes de voyous et de cupides mal intentionnés pour super et escroquer les citoyens qui aspirent à acheter les parcelles de terrain. Dans le cas d’espèces , il serait illusoire d’admettre que cette vente ait été faite sans les actuels contestataires qui prétendent valoir leur droit indivisaire qui n’était pas pris en compte alors que c’est faux . Où étaient ils donc que les habitations y sont érigées ? C’est plutôt une nouvelle astuce pour déposséder les gens des terres acquises par voie d’achat et la Justice doit veiller à démanteler ces réseaux afin de mettre fin à cette sordide et malhonnête entreprise qui n’est pas loin d’une explosion sociale pour voir les citoyens s’affronter entre eux .Ce qui est dangereux et suicidaire pour notre société . Car accepter se faire expulser et par ricochet abandonner son habitation qui a été la somme des efforts consentis pendant des années ,est loin d’être un acte facile et en tant que tel , l’homme est prêt à verser son sang .
Alors qu’il est clair que le but visé par le jeu entre les membres de cette collectivité avec probablement des appuis extérieurs ,vise à s’adapter à l’actualisation des prix des parcelles de la zone afin d’en jouir puisque les lots sont maintenant chers. Sinon où étaient ils quand les gens construisaient il y des années ? Et où vont aller cette centaine de familles qui se sont déjà donnés de la peine d’avoir de logement?
A cette injonction de quitter les lieux sous huitaine ,il est de notre devoir de respecter les décisions et arrêts de nos cours et tribunaux mais il est aussi de notre devoir d’émettre nos avis quand les injustices et les irrégularités sautent aux yeux .
Président et ministres de la République ,
.Avec ces pratiques , la paix et la stabilité sociale sociale sont menacées . Pour ce faire , Vous êtes le dernier recours et nous comptons sur vous .

Lomé ,le 29 mars 2019

MMLK/ La voix des Sans Voix

error: Le contenu est protégé !!