MMLK/ Togocell crucifie les petits distributeurs  point de vente de crédit ET contribue à la paupérisation de CES couches de notre société.

AccueilSociale

MMLK/ Togocell crucifie les petits distributeurs point de vente de crédit ET contribue à la paupérisation de CES couches de notre société.

" CHER PDV A COMPTER DU 1ER AVRIL 2 O19 L' ACHAT MINIMUM PASSE A 4O OOO FCFA A LOME ET 2O OOO FCFA A L' INTERIEUR 25 O3

Agoè-Nyivé 6 : les commerçants malmènent le Maire John Aglo et Germain MEBA à Adéticopé sur la nationale N°1
« Les journalistes togolais meurent dans un dénuement total…», dixit Blaise Yao Amedodji
Microfinance : Plus de 500 millions de FCFA volatilisés à Lumen

 » CHER PDV A COMPTER DU 1ER AVRIL 2 O19 L’ ACHAT MINIMUM PASSE A 4O OOO FCFA A LOME ET 2O OOO FCFA A L’ INTERIEUR 25 O3 2O19″

L’année 2019 est incontestablement celle où les augmentations des prix vont battre le record et défier toute concurrence. Avec le message ci-dessus envoyé par le service 992 aux partenaires de Togocell dans la vente et transfert de crédit , le ciel va s’assombrir sur les acteurs de petits revenus au Togo . Désormais, pour vendre du crédit avec l’opérateur TOGOCELL, il faut avoir un capital minimal de 40.000f à Lomé et 20.000f à l’intérieur du pays alors que précédemment 5000f en suffisait . Donc la hausse est de 5000f à 40000, soit 800% à Lomé et 200% à l’intérieur. Pour cause ,selon un responsable de Togocell avec qui le MMLK a échangé, la principale raison est le fait que les vendeurs motorisés se déplacent loin mais pour de ventes insignifiantes ,ce qui constitue de dépenses inutiles .


Pour le Mouvement Martin Luther King , il est déplorable que Togocell ne puisse accepter combler ou compenser ces dépenses dites inutiles ou pertes avec les bénéfices énormes qu’elle engrange sur le dos des consommateurs. Cette décision qui prendra effet ce 1er avril ,va pénaliser des milliers des acteurs du secteur informel qui en vivent et aussi des abonnés qui auront de la peine pour charger du crédit ,faute de points de vente de proximité tenus par les petits commerçants .


Compte tenu des conjonctures économiques actuelles ,le MMLK demande aux responsables de TOGOCELL de revoir cette décision afin de l’adapter à toutes les couches sociales. Car on a besoin tous de vivre au Togo , riches comme pauvres , petits comme grands , alphabetes comme analphabètes .

Lomé , le 30 mars 2019

MMLK/ VOIX DES SANS VOIX

error: Le contenu est protégé !!