MONSEIGNEUR PHILIPPE FANOKO KPODZRO, CE PRÊTRE PLUS SPONTANÉ  QU’INSPIRÉ PARFOIS, A BESOIN D’EXCUSES

AccueilPolitique

MONSEIGNEUR PHILIPPE FANOKO KPODZRO, CE PRÊTRE PLUS SPONTANÉ QU’INSPIRÉ PARFOIS, A BESOIN D’EXCUSES

Toute vérité qui divise, qui sème la discorde entre les gens d'une même coalition et qui porte atteinte à l'honneur et à la réputation d'un candid

Le parti politique « Les Démocrates » :« Le mensonge se lève tôt mais la vérité finit par le rattraper et le dépasser »
Classement 2021 de l’indice de développement humain : Malgré la politique propagandiste, le Togo toujours à la ramasse
Inauguration du poste de péage de Mango en période de crise : Encore un non-sens du mandat antisocial

Toute vérité qui divise, qui sème la discorde entre les gens d’une même coalition et qui porte atteinte à l’honneur et à la réputation d’un candidat aux élections est mensonge. Monseigneur
KPODZRO en déclarant je cite : « Le plus insupportable qui malmenait tous les autres dans la Coalition, c’est le groupe ANC » vient de mettre le feu au poudre. Cette déclaration n’est simplement pas inspirée et ne mérite pas trop d’attention de la part du peuple togolais. Parfois, il vaut mieux passer l’éponge sur certaines déclarations et avancer.

Monseigneur Philippe FANOKO KPODZRO, dans son homélie lors de la messe d’intercession en faveur des candidats de l’opposition aux élections locales, a parlé des « judas » qui ont trahi la lutte. L’expression Judas paraît trop forte lorsqu’elle s’adresse à un parti dont les militants ont souvent payé de leur vie pour que règne la démocratie sur la terre de nos ancêtres.

l’Archevêque émérite de Lomé a dénoncé les comportements de certains leaders politiques ayant conduit à l’éclatement de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Là encore il ne sera pas question de comportement de certains leaders mais de toute la coalition. Le jeune togolais torturé, jeté en prison et qui hélas succombe parfois, l’est au nom de la C14 et non au nom de quelques leaders. L’ancien président du Haut Conseil de la République (HCR) connaît très bien le régime qui régente depuis plus de 53 ans la vie politique de notre pays. On s’en souvient comme si c’était encore hier où les militaires payés par le général EYADEMA ont ordonné au Monseigneur de regarder directement de face le soleil de midi.

Pour le martyr togolais, ce n’est ni l’ANC, ni Jean Pierre Fabre mais plutôt la C14. Ils sont tous coupables et attendent le grand jugement.

Que les togolais ne tiennent pas fort les déclarations de Monseigneur pour orienter leur vote de demain. Tous les togolais mâtures savent distinguer le bon grain de l’ivraie. Le grand jugement appartient à l’histoire et à la nature, car tous ceux qui pensent que les togolais sont des orphelins et qu’il faut en faire tout ce qu’ils veulent se trompent et payeront trop ou tard devant le tribunal de l’histoire.

Quoi qu’il en soit, Monseigneur Philippe FANOKO KPODZRO reste un prêtre loyal au
peuple togolais dans sa souffrance et mérite respect et attention. Trouvez lui d’excuse, j’ai horreur de lire des propos peu élogieux à son encontre

Yawo KLOUSSE

error: Le contenu est protégé !!