Paris : la projection sur le film doc « Africa Mia » du groupe de Boncana Maïga

AccueilInternational

Paris : la projection sur le film doc « Africa Mia » du groupe de Boncana Maïga

Avant la sortie officielle du film documentaire du groupe mythique malien "Las Maravillas de Mali", prévue le 16 septembre prochain, les parisiens et

Sidiki Diabate est malade, son entourage lance une alerte !
Claudy Siar : « Combien de balles perdues déchireront les corps des jeunes de Guinée… »
David Zang Mengue appel la CEDEAO, l’UA et les partenaires à soutenir le Mali.

Avant la sortie officielle du film documentaire du groupe mythique malien « Las Maravillas de Mali« , prévue le 16 septembre prochain, les parisiens et certains Afro ont eu l’avant-première de cette retracée historique de ce groupe de musique afro-cubaine. Et c’est dans une salle à l’Arlequin qu’il y a eu cette projection.

Boncana Maïga, animateur d’une tranche musicale à TV5, seul survivant de ce groupe mythique a porté sur ses épaules le lourd héritage de ses compagnons. Et présente sur les lieux, ce maestro africain n’a pas manqué de remercier le réalisateur de ce doc et y partager son émotion devant le public venu pour la cause.

« Je suis si ému de partager avec vous les images de l’avant-première de « Africa Mia ».

« Le film a reçu un accueil des plus chaleureux, une grande émotion s’est emparée de moi, je pense à mes compagnons, les musiciens de groupe Las Maravillas de Mali.  Moustapha Sakho ▪️ Aliou Traoré ▪️ Salif Traoré ▪️ Kalil Traoré ▪️ Dramane Coulibaly ▪️ Ba Tapo, j’aurais tellement voulu que nous vivions ce moment ensemble »

Et d’ajouter, « Merci à Universal Musique et à tous ceux qui ont cru en ce projet et qui ont permis que le film existe aujourd’hui.  Avec « Africa Mia », un pan de l’histoire musicale afrocubaine est immortalisé, un pan de l’histoire malienne aussi »

Ce film documentaire raconte l’histoire de ce groupe de jeunes Maliens envoyés par le gouvernement Malien en 1964 à Cuba pour y apprendre la musique. Qui dans les années 70, le nouveau régime malien rapatrie, les considère comme des communistes, ainsi le groupe meurt en 1973.

Y’a des personnes qui reconnaissent la valeur de leur pays. Et leur pays le leur rend bien.
Respect Maestro Bonkana Maiga?????
Vous devenez de plus en plus rares. Investir sur les hommes de culture c’est la reconnaissance à vie pour un pays.

https://www.facebook.com/aya.diawara/videos/3565946213435924/?t=1
https://www.facebook.com/aya.diawara/videos/pcb.3565963766767502/3565946800102532/?type=3&tn=HH-R&eid=ARD2V0sSWX_ALwjX6xDiZ1XIDUZevGSNVbHi20usinYm7OWuk1dJpA3H1K6lEPbOME2xazAfZGPrgw2R
error: Le contenu est protégé !!