AccueilPolitique

PASTEUR EDOH KOMI: « DITES À GILBERT BAWARA ET LES SIENS QU’ILS N’ONT PAS LE TITRE FONCIER DU TOGO »

Ce dimanche 6 octobre 2019, sur New Word, le ministre de la Fonction publique, du Travail, de la réforme administrative Gilbert BAWARA, s'est pron

Mouvement EN AUCUN CAS: « Le délibéré du procès de Foly SATCHIVI de ce 12 septembre 2019 est renvoyé au 10 octobre 2019 sans informer ses avocats »
Ouverture du sommet de Lomé sur la cybersécurité en Afrique : « Faire de la cybersécurité une priorité absolue pour les États africains »
Session extraordinaire de la CEDEAO après le putsch en Guinée : Quelles leçons pour Faure, le médecin qui doit se guérir lui-même ?

Ce dimanche 6 octobre 2019, sur New Word, le ministre de la Fonction publique, du Travail, de la réforme administrative Gilbert BAWARA, s’est prononcé sur l’actualité sociopolitique du Togo notamment la modification de la loi dite « Bodjona », les élections locales, la présidentielle de 2020 et sur le discours de Tikpi Atchadam président du PNP.

Suite à l’émission le Pasteur Edoh Komi, président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) adresse un message au ministre Gilbert BAWARA voici le contenu du message.

Allez dire à Gilbert Bawara qu’ en tant que Maire adjoint je défendrai toujours les droits des citoyens opprimés comme j’en avais l’habitude .

J’ai été élu par les populations et je leur suis redevable dans un langage de vérité et de transparence . Je ne me mettrai sous aucun joug implacable et du coup les mises en garde de qui que ce soit , sont loin de me détourner de ma mission .

Personne n’a le titre foncier du Togo et il est du devoir de chaque citoyen de réclamer sa part de propriété longtemps confisquée par une minorité. Je m’incline devant la grandeur morale et spirituelle du Togo dont je porte la lourde responsabilité en tant que citoyen de refaire le chemin perdu de l’or de l’humanité.

error: Le contenu est protégé !!