Pétrolegate/Me Célestin Agbogan : « On a eu l’impression qu’on veut saper le droit à la défense »

AccueilDroit

Pétrolegate/Me Célestin Agbogan : « On a eu l’impression qu’on veut saper le droit à la défense »

Le procès qui oppose le confrère Ferdinand Ayité et son journal L’Alternative à Fabrice Afatsawo Adjakly a été repris ce mercredi matin au Tribunal d

Togo/Société : la collectivité Gbedegbegnon reprend enfin ses terrains à Dévégo-Novissi
L’Exécution Silencieuse des Prisonniers Politiques Se Poursuit: 7 Morts Déjà, À Qui Le Tour ?
Ce ne sera que justice pour nos enfants, AGRIGNA Rachad, ZOUMEKEY KokouJoseph, MOUFIDOU Idrissou, NAWA Ino Tchakondo et bien d’autres: Sur ces mots, « Un collectif des familles des victimes » a été lancé ce matin

Le procès qui oppose le confrère Ferdinand Ayité et son journal L’Alternative à Fabrice Afatsawo Adjakly a été repris ce mercredi matin au Tribunal de Lomé. Seulement, il a été de nouveau renvoyé au 7 octobre prochain.

En effet, c’est au cours de l’audience d’hier que les avocats du confrère Ferdinand Ayité ont pris connaissance de la pièce maîtresse du dossier. Et conformément aux règles procédurales, ils ont demandé au Tribunal un renvoi pour préparer leur défense. Très vite, cette demande a été rejetée par les avocats de Fabrice Adjakly qui dénoncent « un dilatoire, une pirouette artificielle ».

Mais prenant la parole, le Procureur de la République a donné raison aux avocats de la défense. Pour un procès « élégant et équitable », il a demandé au juge de renvoyer le dossier au 7 octobre prochain, le temps de permettre à la partie défenderesse de se préparer, de bien exploiter la pièce maîtresse du dossier, et de bien défendre leur client à la prochaine audience.

Suivez plutôt les détails Me Célestin Agbogan sur ce qui s’est réellement passé hier mercredi !

Source: icilome.com

error: Le contenu est protégé !!