Racisme :  Patrice Evra revient sur les paroles racistes de Suarez !

AccueilSociale

Racisme : Patrice Evra revient sur les paroles racistes de Suarez !

Manchester United vs Liverpool est le match l'un des matchs les plus suivis du monde et existe une rivale farouche entre les deux clubs depuis toujou

Adidoadin : Un chantier public fait des blessés
AMOU 3: Des fils et filles AKPOSSO partent en GUERRE contre la faim.
Togo/Éducation : « À Sainte Catherine de Kpogan, il n’y a jamais eu question de réinscription de nos élèves » selon Francisco KPODAR.

Manchester United vs Liverpool est le match l’un des matchs les plus suivis du monde et existe une rivale farouche entre les deux clubs depuis toujours. Patrice Evra ancien bleu et de Man United, dans une interview apporte un témoignage sur le comportement raciste de l’ancien Reds actuel attaquant de Barça Luis Suarez.

« C’était pendant le match contre Liverpool, nous jouions très bien et je marquais Suarez pendant un corner. En espagnol, il a dit : « Ne me touchez pas, je ne parle pas aux Noirs ». Il ne savait peut-être pas que je parlais espagnol et je lui ai demandé ce qu’il avait dit et il était comme ça : ‘Ouais, tu as raison, je ne parle pas avec les Noirs ».

« L’arbitre est venu et a demandé ce qui se passait entre nous deux. Il a vu mes yeux changer et il m’a demandé si j’allais bien. Je lui ai dit qu’il avait abusé dans des paroles et il a dit : Ok, on en parlera après le match. Continuez à jouer et ne faites rien de stupide. »

« Je me souviens que, pendant ce match, je me parlais à moi-même en me disant : “Si tu le frappes maintenant, les gens vont te voir comme le méchant. Les gens oublieront ce qu’il a dit.” Je me disais : “Ne le fais pas… fais-le…” Je n’étais plus concentré sur le match. »

« Après le match, Sir Alex m’a vu en colère et il m’a demandé ce qui s’était passé. David De Gea lui a dit que Suarez avait fait un commentaire raciste, il l’avait entendu. Tout de suite, nous sommes allés voir l’arbitre et je lui ai raconté ce qui s’était passé. Le lendemain, boum… Patrice Evra dans les journaux. Je ne savais pas que ça allait être dans les journaux. Je pensais que c’était juste pour l’arbitre. »

« Manchester United a reçu tant de lettres de menaces à mon sujet. Les gens disaient : ”Nous sommes en prison, nous sommes des fans de Liverpool. Quand nous sortirons, on te tuera, toi et ta famille. “ Pendant deux mois, j’avais des gardes partout où j’allais. Ils dormaient devant ma maison. Partout où j’allais, la sécurité me suivait. C’était une période difficile, mais je n’avais pas peur. Ma famille avait peur : ma femme et mon frère, mais pas moi. Je ne comprenais pas pourquoi les gens me détestaient autant. Ils ne savaient pas la vérité. »

« Lorsque nous sommes allés à l’audience avec Luis Suarez, il a commencé à mentir et à dire que lorsqu’il dit “Noirs”, il veut dire “ami”“”, se souvient Evra. J’ai dit : “Ce n’est pas mon nom. Ma mère m’a donné un nom, pas une couleur”. Je sais qu’en Amérique du Sud, quand certains fans voient un joueur noir, ils l’appellent “Noir” et parfois c’est bien, parfois pas bien. De toute façon, mon nom n’est pas “noir”, c’est Patrice. »

« To no racisme » est toujours la phrase diffusée par la Fifa

manutd.com

error: Le contenu est protégé !!