Togo : Pays à destin particulier, pays à redresser.

AccueilPolitique

Togo : Pays à destin particulier, pays à redresser.

Une année s'en est allée. Une autre se met sur le starting-bloc .Et, la vie des Togolaises et des Togolais charie son cours en grand mal qu'en de bie

Un an après la présidentielle : Les ravages du mensonge en politique.
AFIS 2022/Serge Ekué – Président de la BOAD : « Lomé est une espèce de City de la finance africaine ou en tout état de cause Ouest-africaine. »
Erreurs répétitives sur les documents administratifs : Quand le tout numérique vient aggraver la donne

Une année s’en est allée. Une autre se met sur le starting-bloc .
Et, la vie des Togolaises et des Togolais charie son cours en grand mal qu’en de bien-être auquel on s’attend. C’est bien le destin funeste de la chère Patrie depuis l’odieu assassinat du Président Sylvanus OLYMPIO

Destin particulier que le peuple togolais subit comme un Karman, un boulet irréductible qui empêche le Togo de prendre véritablement son envol malgré le génie de ses filles et fils, malgré ses nombreuses richesses naturelles.

Le mal togolais a un seul nom: la mauvaise gouvernance et sa cohorte de clientélisme, du culte de la personnalité, du mensonge, de la médisance et de la méchanceté.

Que peut-on attendre d’un peuple dont le mensonge est devenu une seconde nature?
Que peut-on attendre des dirigeants qui prônent le vol, les assassinats de citoyens et l’accaparement des biens nationaux et qui n’ont aucune gène à fouler au pied toutes règles éthiques et morales?

Qu’est-ce que ce sort des Togolais devenus des étrangers dans leur propre pays, des esclaves malmenés au gré des humeurs de certains de leurs concitoyens qui se sont imposés à eux par le glaive? Le traumatisant dans tout celà, c’est l’outrecuidance qu’ont ceux-là qui asservissent le peuple, de remettre les richesses du pays entre les mains des étrangers et qui, en les exploitants, exploitent comme du bétail, ceux des Togolais qu’elles ont recruté, non, qu’elles ont désigné.

D’aucuns diront que le Togo est maudit et avancent toutes raisons pour soutenir leurs argumentaires. D’autres énoncent l’incurie et le manque d’humanisme des dirigeants et de certains des Togolais qui pour seulement l’avoir, vendent leur âme au diable. Mais ce qui est patent, c’est que le Togo se porte mal.

La souffrance indicible et la misère abjecte ont fini par façonner un Togolais nouveau, celui-là qui, à force de résignation, s’adonne à la clochardisation de la pensée. La perversion est qu’au Togo, mentir, médire, voler ou tuer sont considérés comme des faits banals, non attentatoires à la morale.
Nous sommes là devant un catalogue de malheurs que subissent les Togolais depuis les 57 ans de gouvernance des GNASSINGBÉ et du clan qui les entoure.

La solution, il faut sortir de ce cercle infernal et on ne peut y arriver qu’avec une bonne dose de volonté individuelle et collective

Aucune magie, aucune prestidigitation ne sauverait le Togo de sa situation actuelle.
Ceux des Togolais qui attendent un miracle ou qui espère une dilivrance par l’étranger doivent se raviser pour une introspection véritable en vue de se résoudre à lutter pour renverser cette lancinante situation qui n’a que trop durée. Ni la facilité, ni le je-m’enfoutisme ne sont gages de succès dans le redressement du Togo longtemps catapulté dans les abyssales de l’errance.

Les Togolais ont la capacité d’éviter à leur pays les tourments qu’il vit en ces moments et c’est maintenant.
Tel est le vœux que je formule pour mon pays, ma chère Patrie qui lutte pour retrouver sa liberté d’antan. Puisse Dieu nous entendre

Bonne et heureuse année.

Francis Pédro AMUZUN

error: Le contenu est protégé !!