Togo/Première phase de la vaccination contre la Covid-19 : Et si les autorités ouvraient le bal ?

AccueilSanté

Togo/Première phase de la vaccination contre la Covid-19 : Et si les autorités ouvraient le bal ?

Dans un courrier daté du 11 février 2021 adressé aux directeursrégionaux et préfectoraux de la santé, directeurs des hôpitaux et directeursdes écoles

Lutte contre le paludisme : Dix jours de campagne pour la distribution de 6,5 millions de moustiquaires.
Les problèmes de prostate
Le patron de Marlboro veut faire interdire les cigarettes

Dans un courrier daté du 11 février 2021 adressé aux directeurs
régionaux et préfectoraux de la santé, directeurs des hôpitaux et directeurs
des écoles de formation médicale et paramédicale, Moustafa MIjiyama, le
ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux
soins, informe d’une vaccination des « cibles », qui « se fera
progressivement en fonction de la disponibilité des vaccins ».

« À cet effet, la première phase de vaccination se fera avec le vaccin AstraZeneca et aura lieu dans les semaines à venir. Cette phase va cibler le personnel de santé sur toute l’étendue du territoire national et les populations à haut risque dans la région sanitaire du Grand Lomé », apprend-on dans le courrier. La même note demande au monde médical, vu « l’urgence de la situation », d’établir « suivant le canevas en annexe, la liste du personnel de santé (public, privé et confessionnel).

Pour ce qui est de la région sanitaire du Grand Lomé, en dehors du personnel de santé, le dénombrement prendra en compte les populations à haut risque, à savoir : les personnes âgées de 50 à 64 ans, les personnes de moins de 50 ans

qui ont des conditions sous-jacentes (affections chroniques et autres
facteurs de risque), les détenus, déplacés réfugiés. Depuis l’annonce de
l’arrivée imminente du vaccin en terre togolaise, une crispation mêlée de
suspicion et d’angoisse n’a de cesse de gagner du terrain au sein des
populations. Les fausses informations sur la toile aidant, peu de Togolais,
sinon aucun n’aimerait se faire vacciner. Le gouvernement, comme pour
rassurer la population, n’en multiplie pas moins les interventions sur les
ondes, histoire de rassurer des milliers de sceptiques. Rien n’y fait : les
Togolais sont toujours arc-boutés sur leur position et ne veulent pas en
démordre de sitôt.

Mais comment leur donner tort ? La meilleure leçon n’est-elle pas celle des exemples ? Pourquoi le gouvernement lui-même ne prend pas les devants dans la phase des vaccinations ? Moustafa Mijiyama en sa qualité de ministre de la Santé devrait servir d’exemple en se faisant vacciner face camera. On a vu des ministres et présidents se faire vacciner sous d’autres cieux. Ce n’est qu’ainsi qu’il convaincra les populations, fussent-elles âgées, de faire le pas. On ne voit pas pourquoi les députés aussi ne devraient également pas servir d’exemple. Et quoi de plus convaincant, après tout, qu’un Faure se faisant vacciner ? Un leader qui veut être obéi agit en modèle. Le reste n’est que dilatoire.

error: Le contenu est protégé !!