Un citoyen togolais: « je ne crois pas qu’ils disposent de la force de nous affronter, qu’ils ne jaugent pas notre force aux résultats de la dernière présidentielle. »

AccueilPolitique

Un citoyen togolais: « je ne crois pas qu’ils disposent de la force de nous affronter, qu’ils ne jaugent pas notre force aux résultats de la dernière présidentielle. »

nos amis ont une mauvaise appréciation de ce qu'est l'anc. l'anc n'est pas une entreprise privée de jean-pierre fabre, mais un parti politique organi

27 avril 1960 – 27 avril 2021: « 61 ans d’indépendance, 57 ans de souffrances. »
La C14 lance un appel vibrant à tous les Togolais de l’intérieur et de l’extérieur à faire de ce combat une priorité dans les jours à venir.
Le parti « Les Démocrates » se prononce à travers un communiqué: « Le temps est fait de saisons et il arrive d’observer des moments de tempête »

nos amis ont une mauvaise appréciation de ce qu’est l’anc. l’anc n’est pas une entreprise privée de jean-pierre fabre, mais un parti politique organisé, avec des militants. que ceux qui s’en prennent à la personne du leader de l’anc comprennent que c’est l’ensemble de l’anc qu’ils attaquent. je ne crois pas qu’ils disposent de la force de nous affronter. qu’ils ne jaugent pas notre force aux résultats de la dernière présidentielle.

Je suis surpris de lire la défense de gogué, alors qu’il eut fallu parler plus tôt, lorsque au sein de la C14, la calomnie a commencé, lorsque les manœuvres sordides d’un certain parti ont fait jour avec le silence complice du collectif. personne n’a bronché lorsque kpodzro a déclenché son agression contre l’anc et ses dirigeants, y compris après son homélie scandaleuse lors de la messe dite en soutien au reliquat de la C14. en acceptant la tutelle de kpodzro dans le choix du candidat de l’opposition, ceux qui se sont tuent ont contribué à l’affaiblissement de l’ensemble de l’opposition et permis à kpodzro qui n’en ni le droit, ni la qualité, de prendre le pouvoir de désigner un candidat à une élection politique. gogué parle de « plaies à panser ». donc il reconnaît que quelqu’un a été blessé? qu’il dise qui est blessé et par qui.

Depuis le 22 février, l’anc parle. elle exprime son analyse de la situation actuelle, avec retenue afin de laisser agir ceux qui, tout en se proclamant élus, déclarent être « légalistes », ce qui revient logiquement à se soumettre à la décision de la cour constitutionnelle qui donne la victoire au candidat du rpt/unir.

C’est cela aussi le Togo des paradoxes que nous ne comprenons pas, que nous n’acceptons et que nous combattons. la période trouble que nous vivons, douloureusement mais de façon stoique, prendra fin. alors, nous commencerons ce qui a toujours fait la particularité de l’anc: le travail de terrain, avec des militants plus aguerris et avec la volonté de choisir à l’avenir ses « partenaires ».

Il faut disparaisse de notre mental ce complexe de l’enfant unique qui nous pousse à nous précipiter dans des alliances qui se terminent sur des malentendus et par la haine de notre parti. restons solides et solidaires pour maintenant et pour demain. c’est l’anc elle-même qui ne sait pas ce qu’elle est et qui accepte d’être piétinée par des particules. soyons fiers de ce que nous sommes. citez-moi le nom d’un seul parti politique du Togo qui peut rivaliser avec l’anc.

oublions le rpt/unir qui est un Parti-État, incorpore malgré eux les fonctionnaires, civils comme militaires, embrigadé les chefs cantons. nous sommes le premier parti politique du Togo et nous devons travailler à le demeurer, en nous renouvelant dans notre façon de fonctionner, en nous rendant attractifs à tous nos compatriotes qui aspirent au changement.

nous sommes l’ANC

error: Le contenu est protégé !!