Un continent spécial ou l’impossibilité et l’inimaginable n’existent pas

AccueilSociale

Un continent spécial ou l’impossibilité et l’inimaginable n’existent pas

Bienvenus en Afrique, Un continent spécial ou l’impossibilité et l’inimaginable n’existent pas. Bienvenus en Afrique: Le seul continent où l

A l’occasion de la journée mondiale des enseignantes: Tenons-nous aux cotés de nos enseignants !
Cité quotidien de Mme Maryse QUASHIE et  Mr Roger Ekoué FOLIKOUE : La réalisme exige-t-il un total relativisme des règles ?
Ma femme m’a quitté parce que mes activités ne marchent plus.

Bienvenus en Afrique,

Un continent spécial ou l’impossibilité et l’inimaginable n’existent pas.

Bienvenus en Afrique:

Le seul continent où les autochtones préfèrent les étrangers à leur semblables.
Le continent où la musique étrangère, la langue étrangère, le support étranger, les religions étrangères, l’éducation étrangère sont les plus valorisées.

Bienvenus en Afrique, où les fonctionnaires corrompus sont toujours promus et les plus honnêtes sont quant à eux, démis de leurs fonctions.

Bienvenus en Afrique où les gouvernants sont plus riches que tous leurs gouvernés réunis, où les dirigeants sont en vacance du 1er Janvier au 31 Décembre et s’arrêtent quelques jours durant leurs promenades dans leur pays pour saluer les citoyens au passage, le
temps de remonter dans les airs où se trouvent leurs palais présidentiels.

Bienvenus en Afrique où les ministres de l’éducation éduquent leurs enfants à l’étranger, les ministres de la santé se soignent à l’étranger et les ministres de l’agriculture importent leurs céréales.

Bienvenus en Afrique où les gouvernements disposent de plus de fourgons à cannon pour réprimer les populations que de fourgons d’incendie pour secourir les populations.

Bienvenus en Afrique où les corbillards sont plus nombreux et plus accessibles que les ambulances parce que l’on préfère investir dans les funérailles plutôt que de sauver des vie.

Bienvenus en Afrique où l’année scolaire est repartie en trois trimestres: le trimestre de la grève, le trimestre des cours et le trimestre de la tricherie.

Bienvenus en Afrique, où les médecins inventent des diagnostiques dans le seul but d’escroquer leurs patients à qui l’ont fait faire des radiologies du fémur pour soigner une sinusite.

Bienvenus en Afrique où les athlètes prennent les compétitions sportives en ôtage et menacent de ne pas jouer tant que leurs primes ne leurs sont versées avant les matchs car sachant trop bien qu’ils ne seront pas rémunérés après le travail fournit.

Bienvenus en Afrique, où l’on ne prête l’argent au pauvre que si celui ci promet de fuir le pays et d’aller tenter sa chance à l’étranger.

Bienvenus en Afrique où les bureaux de vote sont ouverts avec des urnes déjà remplies et les résultats des élections sont annoncées avant la fin du dépouillement.

Bienvenus en Afrique où les députés gagnent 30 fois plus que les enseignants mais travaillent 60 fois moins que ces derniers.

Bienvenus en Afrique, où ceux qui cultivent le café sont plus pauvres que ceux le revendent.

Bienvenus en Afrique, où la pauvreté d’un pays est déterminée par la richesse de son sous sol et plus le sous sol est riche, moins le peuple l’est.

Bienvenus en Afrique où les pasteurs ressuscitent les morts et Jésus est déporté aux États-Unis….

Farida Bemba Nabourema
Citoyenne Africaine Désabusée

error: Le contenu est protégé !!