AccueilInterview

Un message limpide du confrère Samuel Gnanhoui: « Permettez-moi d’interpeller les confrères journalistes sur un fait… »

Dans notre posture nous sommes de leaders d'opinion, des gens dont la voix compte pour peu qu'on ait suscité le respect à travers nos analyses et

La Loupe du Correcteur/Terrorisme : l’exhibitionnisme à tout va
La Loupe du Correcteur : « Trop de communiqués répressifs créent la méfiance. »
Pour appauvrir une nation il faut d’abord contrôler la presse et On peut torturer voire massacrer les prisonniers politiques pour faire peur à la population

Dans notre posture nous sommes de leaders d’opinion, des gens dont la voix compte pour peu qu’on ait suscité le respect à travers nos analyses et écrits. Justement ce sont ces écrits que je veux pointer.
Nous ne rendons pas service aux populations en écrivant des articles avec des titres du genre : Faure Gnassingbé offre…, Faure Gnassingbé fait ça…, Faure Gnassingbé met la main à la poche pour….


Au-delà de la louange que cela recouvre et qui paraît quelque peu ridicule, les actions que pose le gouvernement ne sont pas des actes de générosité de Faure Gnassingbé. Par exemple le fait de dire que Faure Gnassingbé met 117 véhicules de commandement à disposition des maires est une déformation de la réalité. Primo ce n’est pas le gouvernement qui a acquis les véhicules, encore que si c’était le cas, gouvernement ne veut pas dire Faure Gnassingbé. Secondement allez-y comprendre pourquoi des Mairies avaient reçu des véhicules et d’autres non alors que le partenaires qui accompagne la décentralisation en avait acquis 117. Bref je ne veux pas m’attarder là.


J’ai toujours reproché à la TVT par exemple de dire que tel marché a été offert à telle localité grâce à la générosité du chef de l’État. Il n’y a rien de plus faux ! On n’élit pas un président pour qu’il soit généreux ni qu’il prenne de son argent pour une action publique. On l’élit pour qu’il utilise l’argent de nous tous pour construire des choses.


Donc de grâce, que la presse arrête d’abêtir les gens avec des formulations aux antipodes de la réalité. Ce n’est pas ainsi qu’on se fera remarquer. Formons les gens en les informant dignement et précisément.

J’ai dit…

Samuel Gnanhoui

error: Le contenu est protégé !!