AccueilSociale

WOS.A.T (Women Solidarity Association of Togo In Chicago) écoute la complainte des filles de joie de Lomé

WO.S.A.T (Women Solidarity Association of Togo in Chicago), une association de solidarité des femmes du Togo qui vivent à Chicago. WO.S.A.T est une as

Génération Impact-Togo: « Un Développement Durable par nous pour nous permettra d’atteindre la vision qu’est de faire du Togo, l’or de l’humanité. »
Baisse des prix des produits pétroliers à la pompe: Le Mouvement Martin Luther King a pris note de la réduction des prix des produits pétroliers à la pompe.
1èr édition du salon FERIN: « Terreau fertile lance officiellement l’évènement »

WO.S.A.T (Women Solidarity Association of Togo in Chicago), une association de solidarité des femmes du Togo qui vivent à Chicago. WO.S.A.T est une association à but non lucratif créée le 11 novembre 2007 par quatre (4) femmes ayant la vision de se soutenir mutuellement. Elles ont reçu le certificat d’ONG de la ville de Chicago, en mars 2013.

WO.S.A.T a pour mission de responsabiliser nos membres, de s’entraider pour réussir dans nos diverses entreprises, de contribuer de manière positive au bien-être et au développement de notre communauté, de soutenir les jeunes et les enfants du Togo.
Pour mener à bien cette mission, les membres reconnaissent qu’elles sont d’abord les «gardiens du frère» et qu’ils sont prêts à relever tous les défis pour atteindre leurs objectifs.
Depuis 5ans ces femmes à chaque vacance soutiennent les élèves avec des kits scolaires. Cette vacance suite à un reportage du site d’information « Togo Actualités » sur les filles de joie communément appelé chez nous « Achawo », elles ont décidé de poursuivre ce reportage et rencontré ces filles pour leurs venir en aide.
Ce dimanche 14 octobre 2018, le Reporter sans frontière Teko N. Aristide AHATEFOU du nom de plume Tesko Aristo les avaient accompagné sur le terrain pour qu’elles tous du doigt la réalité du reportage qu’elles avaient visualisé sur le site « Togo Actualités ».
Arrivé sur le terrain dans un ghetto, la délégation de l’ONG se compose de la Présidente Christine KUWORNU et sa vice présidente Mme Pice. Après les concertations avec ces filles six (6) ont acceptés écouté les messages des invités. Les témoignages de ces filles à suivre sur la page Youtube, Facebook et Twitter de « Togo Actualités ». La délégation de l’ONG WO.S.A.T ayant écouté le témoignage de ces filles qui la plupart sont la pauvreté et la misère de ces parents et du banditisme de certains, WO.S.A.T a décidé d’aider ces filles parce que les filles ont témoigné que si elles ont les moyens d’apprendre un métier elles le feront avec plaisir. La présidente avec sa vice avaient entretenir avec les filles sur les risques et les maladies qui sont dans ce qu’elles font comme métier pour survivre.
FILLES DE JOIE GATE A SUIVRE …
Tesko Aristo

error: Le contenu est protégé !!